Vous êtes ici : Accueil > Bibliothèques > vie culturelle
  • Culture,

Rencontre-débat avec le magistrat Antoine Garapon et le philosophe Jean Lassègue

le 25 mars 2019

18h30
Entrée libre et gratuite pour tous
Anciennes Facultés
Amphi Cujas
Antoine GaraponAntoine Garapon est l’un des rares juristes français connu du grand public grâce aux émissions radiophoniques traitant du droit et de la justice qu’il anime depuis 2005, et, au-delà, grâce à ses fréquentes interventions dans les media.
Docteur en droit, il a été juge des enfants à Valenciennes (1980-1982) puis à Créteil (1983-1990) ; il a ensuite été nommé maître de conférences à l'École nationale de la magistrature, où il a enseigné pendant onze ans (1990-2001). En 2004, il prend les fonctions de secrétaire général de l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice (IHEJ).
Antoine Garapon a publié plus de 30 ouvrages, en particulier : Bien juger : essai sur le rituel judiciaire, avec une préface de Jean Carbonnier (Paris : Odile Jacob, 1997), Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner : pour une justice internationale (Paris : Odile Jacob, 2002), Les vertus du juge (Paris : Dalloz, 2008), Peut-on réparer l'histoire ? : colonisation, esclavage, Shoah, (Paris : Odile Jacob, 2008).
En matière éditoriale, il aussi membre du comité de rédaction de la revue Esprit, et il dirige la collection « Bien commun » aux Editions Michalon. En 2005, France Culture a confié à Antoine Garapon la production de l’émission Le Bien Commun, devenu Esprit de justice en 2014. Sur la même radio, il co-anime aujourd’hui l’émission Matières à penser avec l’historien Patrick Boucheron, le philosophe Frédéric Worms, le médecin René Frydman et la journaliste Dominique Rousset.

Jean LassègueAgrégé de philosophie et docteur ès Lettres, Jean Lassègue est chargé de Recherche CNRS – HDR, co-responsable du Master Lophiss-SC2 (Université Paris VII / École polytechnique / ENS-Ulm). Ses travaux s’attachent à l'émergence et à l'évolution de l'informatique entendue comme objet anthropologique, sur la phylogénèse du langage, et sur la constitution de l'espace comme forme symbolique.
A côté de nombreux articles académiques, Jean Lassègue a publié un ouvrage remarqué sur Alan Turing (Turing. Paris : Belles Lettres, Paris, 1998 et 2003), qui vise à mieux faire comprendre le monde de la technoscience dans lequel nous vivons aujourd'hui, et que Turing a contribué à engendrer.
 
***
Justice digitale - Presses universitaires de France
La conférence-rencontre du 25 mars sera consacrée à l’essai Justice digitale co-écrit par Antoine Garapon et Jean Lassègue, et paru aux Presses universitaires de France en avril 2018. 
« Remplacement des avocats par des robots, disparition des notaires, résolution des conflits en ligne, justice prédictive, état civil tenu par la blockchain, généralisation des contrats en bitcoins échappant à tout contrôle (et à toute taxation) : le numérique n’en finit pas de bouleverser la justice en inquiétant les uns et en enthousiasmant les autres. Plutôt que de proposer un bilan de ces innovations, nécessairement prématuré, ce livre tente de situer l’épicentre anthropologique d’une déflagration provoquée par l’apparition d’une nouvelle écriture qu’il faut bien désigner comme une révolution graphique. La justice digitale alimente un nouveau mythe, celui d’organiser la coexistence des hommes sans tiers et sans loi par un seul jeu d’écritures, au risque d’oublier que l’homme est un animal politique. »

Cette rencontre-débat est ouverte à l’ensemble de la communauté universitaire d’UT1 et au grand public toulousain.
Partenaires :
Une collaboration entre la Direction des biliothèques et de la documentation, l’Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ), le Collège Supérieur de Droit (CSD), et la librairie Ombres Blanches.
 Librairie Ombres BlanchesInstitut d’Etudes Judiciaires (IEJ)Collège Supérieur de Droit (CSD)
Contact :
Marcel Marty - Tél : 05 34 45 61 54 :
Mis à jour le 13 mars 2019