Contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


Culture, Vie de l'établissement

BU - Expositions de peintures

Jean-Pierre Gilly : " Formes, matières et couleurs : mondes et frontières en mouvement"

Bibliothèque de l'Arsenal
Du lundi 29 mars au vendredi 30 avril 2010

Jean-Pierre Gilly  : " Formes,  matières et couleurs : mondes et frontières en mouvement
Le parcours professionnel de Jean-Pierre Gilly est atypique : diplôme de l'ENSICA, thèse d'Etat en Mécanique des fluides, professorat à l'Université Paul Sabatier. En 1980, il décide de changer de champ disciplinaire et s'investit dans la recherche à l'Université Toulouse 1 Capitole. Cette recherche porte désormais sur l'économie industrielle appliquée et l'économie de la proximité. Preuve en est que ce changement de cap est une réussite, il reçoit en 1995 le prix du meilleur économiste de la région Midi-Pyrénées. Jean-Pierre Gilly sera également le directeur du Laboratoire d'Etudes et de Recherches sur l'Economie, les Politiques et les Systèmes Sociaux (LEREPS) de 2000 à 2003. Actuellement Professeur Emérite, il poursuit ses recherches dans ce laboratoire, au sein de l'Université Toulouse 1 Capitole.

Parallèlement à ce parcours universitaire, Jean-Pierre Gilly est passionné par la peinture et l'histoire de l'art. Son intérêt se porte plus particulièrement sur la Renaissance italienne, Peter de Hooch, Matisse et sur la période moderne (Scully, Motherwell, Soulages...). C'est donc naturellement qu'il s'est engagé, depuis 2005, dans une démarche de création artistique. Pour ce nouveau challenge, il a pu bénéficier du soutien des peintres Gilles Rieu et Jeremy Annett, lequel l'a initié aux techniques picturales.

La peinture de Jean-Pierre Gilly, délibérément abstraite, décline généralement des formes simples et privilégie la matière et la couleur. Elle exprime tout d'abord les structures de toutes natures qui orientent ou déterminent nos comportements, à travers notamment des surfaces closes, souvent géométriques. Sa peinture exprime également l'action et la liberté humaines qui tendent à subvertir, à transformer ces structures et à brouiller les frontières. Ce sont donc d'une part, la traduction plastique de ces frontières (strictes ou floues, fermées ou ouvertes) et d'autre part, le rythme même des structures colorées (obscures ou claires, vibrantes ou froides) qui caractérisent principalement sa recherche artistique.

Le « principe » qui sous-tend cette recherche est celui de la dualité, de la tension, voire de la contradiction. Principe qui introduit de la dynamique dans les œuvres et se traduit plastiquement par les rapports de proximité / éloignement entre les surfaces verticales. Depuis 2009, l'expression picturale de ce principe passe par des surfaces qui s'incurvent et viennent contrarier l'ordonnancement des structures verticales.

Jean-Pierre Gilly, à travers sa peinture, cherche à suggérer les relations entre deux mondes : l'ancien et le nouveau, le conscient et l'inconscient... Ces deux mondes peuvent soit interagir sous la forme du délitement de l'un par l'autre, soit rester juxtaposés, fermés l'un à l'autre. L'essentiel pour lui étant que cette conception s'accompagne d'une expression plastique, d'un travail de la matière qui donnent à ses œuvres une vie propre et qui entrent en résonance avec le spectateur.

pictogramme_basiquePlus d'informations
 

 

Direction des bibliothèques et de la documentation

Mise à jour le 17 avril 2013


Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.