Art sur le campus

1% artistique

 

L'objectif du "1% artistique" est de soutenir la création contemporain et d'offrir au plus grand nombre un contact direct avec des oeuvres d'art contemporain, en dehors des institutions spécialisées.

Le "1% artistique" est une procédure prévoyant l'affectation d'1% du coût des travaux de construction, d'extension ou de réhabilitation de certains bâtiments publics à la réalisation d'une ou de plusieurs oeuvres d'art conçues pour le lieu qui les accueille. Ce dispositif original a été créé en 1951 afin de soutenir la création contemporaine et sensibiliser les citoyens à l'art.


Sur le campus de l'Université Toulouse Capitole

 

Victor Vasarely

 

SANS TITRE
Tapisserie carrée (2.50m x 2.50m)
1974



Victor Vasarely (1906 - 1997)

Artiste plasticien né à Pécs en Hongrie.Après de brèves études de médecine, il entre en 1929 au Muhëly considéré comme l’école du Bauhaus de Dessau hongrois où ont exercé des artistes comme Walter Gropius, Kandinsky et Paul Klee. C’est grâce à l’enseignement du Bauhaus qu’il s’initie à l’art abstrait. En 1930, il s’installe à Paris et travaille pour des agences publicitaires. Jusqu’en 1946, il travaille sur les jeux de matières, la ligne et les jeux d’ombre et de lumière. Il se remet aussi à la peinture en créant des natures mortes, des paysages et des portraits fortement influencés par la peinture cubiste et surréaliste. Puis il se tourne peu à peu vers le cinétisme au coté de Marcel Duchamp ou Man Ray et renoue avec les enseignements du Bauhaus. Dans les années 1960, il crée son alphabet plastique qui a pour but d’instaurer un langage universel compréhensible par tous. En 1965, il participe à l’exposition « Responsive Eye » au Musée d’Art Moderne de New York, consacrée à l’art optique. En 1976, il crée la fondation Vasarely pour démontrer que l’on peut allier art et architecture mais aussi pour rendre l’art accessible à tous sans discriminations culturelles ou sociales.

 



 

RENÉ PERROT


SANS TITRE

Tapisserie
1974




René Perrot (1912 – 1979)

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure des Arts Décoratifs, il débute sa carrière comme affichiste. Dès 1942, il parcourt la France avec les chantiers intellectuels du Musée National des Traditions Populaires. Il se consacra plutôt à la tapisserie. Mais il est surtout un peintre passionné d’oiseaux avec une attention particulière pour le hibou grand duc.

 
 

Sources :
  • Services d'inventaire du Ministère de la Culture
  • Direction régionale des Affaires Culturelles - Occitanie