• Recherche,

Rencontre-débat "Combattre les cyberagressions : enjeux, politiques et limites"

le 15 mars 2018

18h30
Bibliothèque universitaire de l’Arsenal
Salle de conférences

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Nicolas TENEZE, docteur en Science Politique, présentera son dernier ouvrage et Alexandre DURGUE, doctorant en Science Politique, enseignant à l’ICT, évoquera l’arme cybernétique dans les guerres de 4ème génération.

Dans nos sociétés désormais fortement cybérisées, les cyberagressions affectent naturellement, de plus en plus, les activités qui y sont liées. Dans le contexte d’élections présidentielles, de conflits interétatiques, de guerres civiles, de terrorisme et de rivalités inter-entreprises, le « cyber » est désormais l’outil privilégié pour exercer et accroître son pouvoir.

L’espionnage, le vol et la manipulation de données, le harcèlement, l’extorsion, la contrefaçon, l’escroquerie, la propagande sont quelques-unes des principales cyberagressions commises par des acteurs étatiques et non-étatiques, qui peuvent eux-mêmes en être les victimes. En conséquence, les autorités étatiques et trans-étatiques élaborent désormais des stratégies de cyberdéfenses pour protéger leurs intérêts, et, surtout, surveiller et punir les hors-la-loi.

Mais qu’est-ce que la cybernétique ? Comment est-elle née ? Qui sont ces agresseurs profitant des nombreuses et nouvelles aménités du « cyberunivers » ? Quelles sont leurs motivations, qu’elles soient « légitimes » ou « illégitimes » ? Quelles sont les cyberagressions les plus communes et leurs impacts ? Les autorités sont-elles réellement dépourvues de moyens pour agir dans des cyberespaces considérés comme anarchiques ? Comment le politique et la société civile entreprennent-ils de lutter contre les cyberagressions, de plus en plus massives et complexes ? La conférence entendra répondre à ces interrogations, dans une thématique saillante, à laquelle sont rattachées de nombreuses idées reçues.
Mis à jour le 5 mars 2018