Vous êtes ici : Accueil > Campus > Sport
  • Sport,

Retour sur les Randonnées d'octobre 2018

le 13 octobre 2018

Des parcours exceptionnels, sportifs et conviviaux partagés par l'ensemble des étudiants venus nombreux s'oxygéner dans nos Pyrénées et faire de nouvelles rencontres tout en marchant!"

"Retour en image sur le magnifique randonné organisé par le DAPS lors de la journée du 13 octobre au Pic du Lion.

Compte-rendu Journée montagne du 13 octobre 2018 à Bourg d'Oueil (31)

d'Augustin BOYER, Master 1 de Droit public général

« Nous étions une cinquantaine d'étudiants à partir ce samedi 13 octobre 2018 pour une marche dans les Pyrénées autour de Bourg d'Oueil. Certains, dont un bon nombre d'étudiants étrangers, visitaient pour la première fois le massif franco-espagnol.

Nous sommes partis vers 7H30 en car depuis Toulouse. Alors que le temps était gris au départ, les Pyrénées étaient baignées d'un soleil radieux d'automne. Nous sommes arrivés vers 10H30 à Bourg d'Oueil, village coincé au fond d'une vallée du nord-ouest de Luchon à 1336 mètres d'altitude. Nous avons pris le chemin vers le Port de Pierrefitte (1857m) d'où pouvait être vu une partie de la chaîne des Pyrénées, déjà saupoudrée de neige sur les plus hauts sommets. Initialement, nous devions aller jusqu'au Pic du Lion (2102m) mais la taille du groupe et les rythmes de marches différents nous ont conduit à grimper plutôt sur le Mont Né (2147m) situé plus près du col.

Arrivés au sommet, essoufflés pour beaucoup, nous avons pu manger nos pique-niques avec une vue dégagée. Si au nord était visible la plaine avec, notamment, les villes de Tarbes et de Saint Gaudens, au sud dominait les grands pics des Pyrénées, notamment le Pic d'Aneto (3404m) et son glacier. Malgré l'altitude, les températures étaient très agréables, notamment du fait de l'absence de vent significatif et de nuages. Le repas a été l'occasion de se reposer et de faire connaissance entre les différents étudiants, le tout avec un panorama magnifique.

Il a fallu cependant se résoudre à redescendre sur Bourg d'Oueil où stationnait notre car. Le retour fut rapide et sans embûches. Nous avons pu partir vers 16H30 du village. La traversée de certains villages en car a parfois été très technique (mais très maîtrisée par le chauffeur). Après avoir profité des dernières vues au fond des vallées pyrénéennes, beaucoup se sont assoupis une fois sur l'autoroute. Nous sommes arrivés vers 19H15 à Toulouse pour prendre un repos bien mérité. »


 


 



 


Mis à jour le 30 octobre 2018