• Recherche,

Nathalie Valdeyron obtient une chaire Jean Monnet pour son projet « DESAPS »

le 26 juillet 2017

Nathalie Valdeyron devient titulaire de la Chaire Jean Monnet en Droit Européen de la Santé et des produits de santé.

La Commission européenne a dévoilé le 26 juillet 2017 la liste des projets financés par l'Action Jean Monnet pour les 3 prochaines années.

Nathalie Valdeyron, Maitre de conférence en Droit public, devient la deuxième Chaire Jean Monnet de notre Université. Sa Chaire de Droit européen de la santé et des produits de santé, subventionnée à hauteur de 50 000 euros, s'ajoute ainsi à la Chaire de droit de l'Union européenne de Marc Blanquet.

Chaire Droit européen de la santé et des produits de santé (DESAPS)

Cette chaire vise à renforcer un secteur d’expertise jusque-là développé depuis 2011 au sein de l’Institut de recherche en droit européen international et comparé (IRDEIC) et entre 2012 et 2015 dans le cadre du précédent programme du Centre d’excellence Jean Monnet.

 
L’objectif de la chaire est de promouvoir le développement du droit européen de la santé et des produits de santé tant au niveau de la formation (renforcement des enseignements existants portant sur ce domaine et création de nouveaux cours) que de la recherche au sein de l'université UTI Capitole. 

Il s’agit de développer au sein de l’Université un pôle d’expertise et d’excellence en droit européen de la santé et des produits de santé, afin d’assurer une plus grande visibilité de ce domaine d’étude au sein de l’établissement mais aussi au niveau national et international.

Cette discipline correspond non seulement à des enjeux économiques considérables mais sa dimension sociétale et éthique est également particulièrement sensible ce qui en fait un domaine d’étude prioritaire et sans doute un moyen privilégié pour renouer les liens entre l’Union européenne et les citoyens européens.
Mis à jour le 22 novembre 2017