Vous êtes ici : Accueil > Formations > Nos diplômes > DU

Diplôme d'Université Analyse des Conflits - Approche pluridisciplinaire

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 3
Lieu(x) de formation
Toulouse (campus UT1)
Stages
Non
Accessible en
Langues d'enseignement
Français, Anglais
Et après ?

Objectifs

Le Diplôme Universitaire « Analyse des Conflits – Approche pluridisciplinaire » s’adresse :
- Aux étudiants désireux de compléter leur formation universitaire générale,
- Aux professionnels soucieux d’approfondir leur réflexion et de renforcer leurs acquis,
- A toute personne ayant validé un niveau de formation suffisant et qui souhaite réfléchir sur cette réalité universelle qu'est le conflit.

Le Diplôme Universitaire « Analyse des Conflits – Approche pluridisciplinaire » propose aux étudiants et aux professionnels de toutes disciplines de réfléchir sur les conflits et leur gestion. Il a pour but de leur permettre d’acquérir des connaissances spécialisées, théoriques et pratiques, dans le champ global et pluridisciplinaire de l’analyse et de la gestion des conflits, en s’appuyant notamment sur les travaux de recherche des membres du Centre De Politique Internationale et d’Analyse des Conflits (CDPIAC), équipe spécialisée dans différentes approches de la conflictualité et de la sécurité ainsi que sur ses réseaux de réflexion et de coopération, nationaux et internationaux, avec lesquels l’équipe du diplôme partage différents enseignements et travaux de recherche.

En particulier, le CDPIAC et l’équipe du Diplôme ont récemment conclu un accord de partenariat sur un programme d’enseignement et de recherche avec le CARR center, appartenant à la Kennedy School de l’université de Harvard (USA). Des accords de partenariat sont également en cours de discussion avec diverses universités étrangères. Ces accords de partenariat se traduisent directement dans les enseignements du Diplôme.

Qu’est-ce que le conflit ? Comment se présente t-il à nous ? Comment l’appréhender ? Comment agissons-nous sur ce phénomène inhérent aux êtres et aux sociétés ?
Comment nos systèmes sociaux, groupes, Etats, système international et ses différentes composantes et instruments, réagissent-ils aux mutations de la conflictualité ?
Quelles mutations subissent-ils eux-mêmes dans l’emploi des différents instruments (Droit, systèmes de forces, soft power) à leur disposition ?
sont les questions principales auxquelles essaient de répondre les enseignements du diplôme.

Spécificités

L’inscription au DU ne confère pas le statut étudiant.

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Conditions d'accès

Sont admis à s’inscrire au DU Analyse des conflits-approche pluridisciplinaire :
  • les étudiants ayant validé (en France ou à l’étranger) une licence en sciences sociales ou humaines (droit, science politique, sociologie, histoire, psychologie, lettres, linguistique, notamment …), en informatique, en sciences de la communication, en mathématiques…
  • les étudiants inscrits en troisième année de licence de science politique à l’université de Toulouse capitol,
  • les étudiants ayant validé un diplôme jugé équivalent par l’université de rattachement,
  • les diplômés d’une licence d’IUP,
  • les diplômés d’une troisième année d’école de commerce,
  • les diplômés de l’Institut d’Etudes Politiques,
  • les professionnels justifiant d’acquis suffisants par l’équipe pédagogique du diplôme dans les domaines couverts par le diplôme.
  • Certaines inscriptions pourront être admises sur dérogation du responsable de la formation après examen du dossier du candidat et de sa motivation.

Les étudiants sont invités à consulter attentivement les modalités d’inscription sur le site de l’université Toulouse capitole.

Nombre d’inscrits en 2015-16 : 36.

Dates clés de candidatures : Pour l'année universitaire 2017-2018 : en procédure "tout présentiel", le retrait du dossier d’inscription est effectué auprès de l’Accueil Général de l’Arsenal du 23 août 2017 9h au 5 septembre 2017 17h.

Tarifs en formation initiale:Les frais d’inscription sont de 500 €. Le montant est réduit à 200 € s'il s'agit d'une deuxième inscription dans le diplôme. L’inscription au DU ne confère pas le statut étudiant..

Les enseignements sont dispensés les jours de semaine de 18h30 à 20h, et/ou le samedi, sauf exception. Certains intervenants extérieurs travaillent cependant sur certaines périodes bloquées, et un certain nombre de journées et de conférences sont prévues dans l’année ainsi que des sorties à l’extérieur (visites sur le terrain, voyage d’étude).

Les enseignements vont du début du mois d’octobre à la fin du mois de juin. Les étudiants ont jusqu’à la seconde semaine de septembre pour rendre leurs travaux destinés à valider les enseignements. La validation définitive a lieu au mois de septembre ou octobre, voire en décembre pour la rédaction des mémoires de recherche. La plupart des cours et séminaires sont dispensés en « présentiel » mais certains enseignements seront disponibles ou dispensés en tout ou partie en ligne. De manière générale, il est fait pour l’enseignement et l’administration du diplôme un important usage de la communication par internet.

A partir de la rentrée 2015, le Diplôme comportera, outre certains enseignements généraux d’introduction à différents niveaux d’analyse de la conflictualité, trois filières, chacune permettant aux étudiants d’approfondir une spécialité dans le champ de l’étude du conflit. Les cours et séminaires peuvent varier d’une année sur l’autre en fonction des disponibilités des intervenants et des partenariats conclus.
Il est ainsi prévu que l’étudiant s’inscrive à l’intérieur de l’une des filières en début d’année universitaire, même s’il ne lui est pas du tout interdit de suivre voire de valider les différents enseignements à son gré.

L’action de formation se déroule sur une période de 9 mois et représente un volume horaire global de 325 heures (115h CM et 210h TD).

  ► ENSEIGNEMENTS GENERAUX
Introduction à l’Analyse politique des conflits – 50h CM
Au choix :
    - Introduction au droit pénal international – 15h CM
    - Le management interculturel de la conflictualité dans l'entreprise – 10h CM
    - Approche psychanalytique et clinique de la violence et du conflit – 20h TD

  ► ENSEIGNEMENTS SPECIAUX DES FILIERES

FILIERE I : L’ETAT ET LES CONFLITS
Maintenir l’ordre dans un monde conflictuel – 20h TD
Introduction à l’étude du Renseignement et de l’Intelligence économique – 15h TD
L’Intelligence économique dans l’après-conflit – 10h TD
La Justice antiterroriste – 10h TD

FILIERE II : SOCIETES EN CONFLIT
Approche comparative de la problématique ethno-identitaire de la conflictuaité – 20h TD
Les fondements ethniques de la conflictualité en Afrique – 10h CM
Approche géopolitique de la conflictualité en Méditerranée – 12h TD
Le conflit en Irlande du Nord (cours d’anglais appliqué à l’analyse des conflits) – 20h TD

FILIERE III : DROITS DE L’HOMME ET CONFLICTUALITE
Conflits et droits de l’Homme – 15h TD
DPI et droits de l’homme – 10h CM
Torture and Public Policy (cours en anglais) – 10h CM
International Penal Law and Human
Rights : some case studies (cours en anglais) – 10h CM
Justice pénale international et eureopéenne (cours en anglais spécialisé) – 18h TD

  ► MEMOIRE ET SEMINAIRES
- Mémoire : les étudiants qui le désirent ont la possibilité de faire un mémoire, encadré par un ou plusieurs intervenants du diplôme. La rédaction d’un mémoire de recherche remplace pour la validation le contrôle continu des enseignements spéciaux.
- Séminaires publics
- Séminaires de terrain

Ouverture sur l’extérieur : séminaires publics et séminaires de terrain :
Les enseignements spéciaux des modules peuvent être accompagnés de séminaires publics (organisés par l’équipe pédagogique du Diplôme en coopération avec divers acteurs sous formes de colloques ou journées de réflexion).
L’équipe du Diplôme a ainsi déjà organisé notamment les séminaires suivants :

- Guerre, terrorisme et trafics d’armes : nouvelles perspectives sur le désordre mondial (3 mai 2007)
- Comprendre les conflits contemporains : la pertinence de la théorie (22 mai 2008) ;
- Les conflits en Afghanistan : quelle place pour la construction d’un Etat ? (2 avril 2009)
- La vulnérabilité du combattant : du stress de combat aux pertes psychiques (6 février 2010)
- Etat et société en Israël : identité politique et politique des identités (10 février 2011)
- La gestion politique et constitutionnelle de la conflictualité dans l’Etat d’Israël (11 février 2011)
- Les guerres judéo-israéliennes à la lumière des textes bibliques anciens et des pratiques actuelles des combats (1er février 2012).
- L’intervention militaire et la gestion des conflits (4 octobre 2014)
- Le repli identitaire, facteur d’instabilité en Afrique de l’ouest, (11 avril 2015)
- Usage de la force et gestion des conflits : de la violence légitime à la torture (8 et 9 avril 2016)

Séminaires 2017 :

- Où en est l’Etat en Afrique ? (prévu pour janvier 2017)
- Les nouvelles relations internationales du Royaume du Maroc (prévu pour mars 2017)

Les enseignements du diplôme peuvent aussi s’appuyer sur des séminaires « de terrain » (visites dans le cadre de diverses institutions, notamment militaires, mais aussi internationales, avec lesquelles la direction du diplôme entretient des relations privilégiées et des partenariats). L’équipe et la promotion du diplôme se déplacent ainsi régulièrement au Centre National d’Entraînement et de Formation de la Gendarmerie (CNEFG) avec lequel le DU entretient des relations privilégiées, mais aussi dans divers régiments de la région (4e RE, 1er REC, 48e RT, 17e RGP, 1er RCP…)
Le DU a également organisé récemment des voyages d’étude : en Israël en 2012, en Grèce en 2015.

Pour faciliter l’organisation, et compte tenu du nombre important d’inscrits extérieurs à l’université, les enseignements sont, sauf exception et sauf sortie à l’extérieur, dispensés les jours de semaine de 18h30 à 20h, et le samedi. Certains enseignements (en particulier ceux des intervenants extérieurs et étrangers) sont cependant regroupés sur quelques jours, mais la fixation des créneaux horaires se fait à l’avance et après consultation des étudiants.

Méthodes et moyens pédagogiques :
Pour une formation en présentiel, au-delà de l’approche classique du cours magistral articulé avec ses travaux dirigés, l’étudiant peut se voir proposer des mises en situations, des études de cas pratiques, constituant autant d’opportunités d’apprentissage. Ces enseignements sont dispensés dans des salles de cours dédiées et équipées, amphithéâtres, laboratoires de langues ; l’apprenant a également un accès libre aux diverses ressources universitaires : salles informatiques ou service commun de la documentation.

De manière générale, il est fait pour l’enseignement et l’administration du diplôme un important usage de la communication par internet.

Equipe pédagogique :
• Maîtres de conférences : Mandeville Anne ; O'connell Anne Marie.
• Intervenants professionnels : Callebat Bernard ; Caramello Frédéric ; Chillaud Matthieu ; Gaucher Philippe ; Girard Philippe ; Maresca Christophe ; Michelena Dominique ; Quintana Macchi Ana.

Modalités d'évaluation

Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par l'arrêté d'examen, conformément à la règlementation en vigueur.

Organisation des examens
Il existe une session unique d’examen. Toutefois le responsable du diplôme pourra autoriser en cas de force majeure la remise d’un mémoire avant le 31 décembre 2017.

Modalités d’organisation de la session unique
Les aptitudes et l'acquisition des connaissances sont évalués en contrôle continu résultant d’une ou plusieurs épreuves pouvant être réalisées sous forme, d’écrit, d’oral, de projet ou de travaux de groupe à la discrétion de chaque enseignants. Les étudiants choisissent les matières qu’ils désirent valider à l’exception du cours introduction à l’analyse des conflits qui est obligatoire
Conditions de validation des matières et de l’année :
Les matières sont validées isolément.
► Isolément :
Une matière est définitivement acquise dès lors que l'étudiant y a obtenu la moyenne.

Validation du diplôme
L’étudiant doit valider au minimum l’équivalent de 4 matières, 1 matière obligatoire (Introduction à l’analyse des conflits), et 3 matières choisies dans le reste des enseignements proposés. La moyenne de validation est établie à partir des trois meilleures notes des matières choisies.
L’étudiant peut aussi décider de valider un nombre de cours ou de séminaires supérieur au nombre minimum : toutes ses notes seront visibles sur son relevé de notes. Le relevé de notes porte la mention de la filière privilégiée par l’étudiant pour la validation de son diplôme.
Chaque enseignant propose l’organisation d’un contrôle dans sa matière pour les étudiants qui désirent la valider. L’étudiant peut aussi rédiger un mémoire dans le cadre d’un cours ou d’un enseignement de séminaire. Un mémoire remplace le contenu de 3 enseignements.
Chaque enseignement est noté sur 20, le mémoire est noté sur 60. A partir de 40 points, le diplôme est considéré comme validé.

Année post-bac de sortie
Bac + 3

Renseignements

  • Information sur les formations et orientation :

Service Universitaire d’Information d’Orientation et d’Aide à l’Insertion Professionnelle (SUIO-IP)
(Anciennes Facultés)
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : suio-ip@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 37 28

Bureau des stages

Bâtiment Arsenal, 3ème étage, AR379 et 381
Courriel : stages@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 37 35 ou 05 61 63 35 18

Responsables pédagogiques

Contacts administratifs

Service des formations professionnalisées
Marie-Agnes CANIHAC
Bureau AR 137 bis
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Ce­dex 9
Courriel: Scolformprof07@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 39 42

Responsable pédagogique :
Anne MANDEVILLE
Université Toulouse1 Capitole
CDPIAC/Bureau 351
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel: anne.mandeville@ut-capitole.fr
Tél : 06 84 53 96 50