Contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


Formation LMD

Master (M2) mention Droit Social parcours type Droit et Sciences du Travail Européen

Vous êtes iciAccueil » Formations » Nos diplômes » Masters

Année post-bac de sortie
Bac + 5
Lieu(x) de formation
Toulouse (campus UT1), International
Durée de la formation
1 an
Accessible en
Formation initiale
Formation en alternance
Formation à distance

Spécificités

La dimension internationale constitue la grande spécificité du Master. La mobilité des étudiants s'effectue dans le cadre de programmes de financement Socrates (pour l’Europe). 

L'étudiant a plusieurs possibilités :

1- Le Master en Droit et sciences du travail européen seul :
  • Les étudiants peuvent suivre la totalité des enseignements à l'Université Toulouse 1 Capitole
  • Des étudiants sélectionnés peuvent suivre les enseignements du 1ier semestre au Canada (Université de Montréal - École des relations industrielles) et ceux du second à Toulouse.

2- Le Master en droit et sciences du travail européen et le diplôme d'université "Master européen en sciences du travail" :
  • les étudiants suivent les enseignements du 1° semestre à l'Université Toulouse 1 Capitole et ceux du second semestre dans une Université du Réseau Labor studies.
  • Cette possibilité est proposée aux étudiants qui ont fait la preuve d'une connaissance suffisante d'une langue étrangère : Anglais, Espagnol, Italien, Allemand ou Portugais (inscription obligatoire aux deux diplômes Master et DU - voir plus haut).

Objectifs

Cette formation présente la spécificité de former des étudiants compétents à la fois en économie du travail, en droit social et en ressources humaines, dans une perspective européenne comparative.

L’objectif est de permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences suivantes :
  • mesurer et résoudre les problèmes posés par des relations de travail internationales,
  • maîtriser les outils de diagnostic du marché du travail, au service des personnes en recherche d'emploi ou en  réorientation professionnelle,

Compétences visées

  • Effectuer une veille juridique sur l’évolution du droit du travail ;
  • Intégrer les enseignements des domaines corollaires (gestion, problématiques RH, sociologie, économie, science politique) à un droit plus que tout autre impacté par les environnements politiques et socio-économiques ;
  • Avoir une vision prospective du droit du travail en constante évolution, d’en dominer la dimension pratique et l’application, et d’en proposer une analyse critique permettant notamment d’anticiper ses développements :
• par l’étude des textes légaux et conventionnels, et d’une jurisprudence très sensible aux évolutions économiques et sociales
• par l’analyse des contentieux existants ;
  • Savoir être un praticien du droit social, destiné :
• aux carrières d’encadrement liées au conseil et/ou à la structuration de l’entreprise
• à la pratique libérale – avocats spécialisés, conseils ou consultants, conseils en recrutement et dynamiques de carrière…
• ou à même de jouer un rôle dans les structures institutionnelles liées à l’emploi (Pôle emploi, Régions…) et à la protection sociale (Régime général, RSI, MSA, mutuelles, ASSEDIC…).

Contrôle des connaissances

Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par l'arrêté d'examen, conformément à la règlementation en vigueur.

Partenariats entreprises

Le DU "Master européen en sciences du travail" est délivré par le réseau européen (Labor Studies). Ce réseau a été retenu parmi les 11 meilleurs réseaux européens sélectionnés par l’European University Association (organisation représentative des universités européennes et des conférences nationales des présidents d’université).

Le Réseau Labor Studies comprend les universités suivantes :

( * les enseignements sont dispensés en anglais ) 
  • Université catholique de Louvain la neuve (Belgique)
  • University College Dublin (Irlande)
  • Université de Florence (Italie)
  • Université de Lisbonne (Portugal)
  • Université de Milan (Italie) *
  • Université de Trier (Allemagne)
  • Université de Brême (Allemagne) *
  • Université de Warwick (Grande-Bretagne)
  • The London School of Economics and Political Science (Grande-Bretagne)
  • Université autonome de Barcelone (Espagne)
  • Université d'Amsterdam (Pays-Bas) * (TOEFL obligatoire)


Le Master développe une politique active du partenariat en direction des acteurs de la vie économique et sociale. Le partenariat prend des formes variées (parrainage de promotion, interventions en formation, financement, contrats de formation en alternance, stages).

Entreprises partenaires du Master :

  • Laboratoire Pierre Fabre
  • Fédération BTP (31)
  • Airbus
  • EADS
  • Centre Claudius Rigaud
  • ANDRH
  • Institut Régional du travail
  • Altedia
  • Cegos
  • Barreau de Toulouse
  • URSSAF (31)
  • CCI Toulouse
  • OPCA
  • Conseil Régional Midi Pyrénées
  • Carif Oref Midi-Pyrénées
  • Confédération européenne des syndicats
  • RH partners
  • Talc de Luzenac
  • Alcatel Alenia Space
Langues d'enseignement
Français, Anglais
Niveau de recrutement
Bac + 4

Conditions d'accès

Vous souhaitez intégrer un M2 mention Droit de l’université en 2017-2018 : votre demande relève d’un accès sélectif, aucune sélection n’ayant été prévue à votre entrée en M1.
Au titre de votre entrée en Master mention Droit en 2016-2017, votre poursuite d’étude en M2 est contrainte par les dispositions en vigueur à la rentrée 2016 :
Ont vocation à être admis en M2 Droit et sciences du travail européen, les étudiants titulaires d’un M1 mention droit social, ou mention droit européen, ou mention droit international ou d’un autre M1 de droit ou d’un diplôme jugé équivalent ou au titre de la mobilité internationale.
Ce diplôme est également ouvert aux personnes ayant bénéficié soit d’une validation partielle des acquis de l’expérience, soit d’une validation des études supérieures accomplies en France ou à l’étranger, soit d’une validation des études, des expériences professionnelles ou des acquis personnels dans le domaine.

admission

Etudiants dont le diplôme d'accès est français : consulter la procédure

Etudiants dont le diplôme d'accès est étranger : consulter la procédure

Alternance : Toute procédure de candidature doit être complétée par le dépôt OBLIGATOIRE du "Dossier complémentaire obligatoire au dossier de candidature"

De manière générale, les dossiers de demandes d’admission en formations devront faire apparaître dans tous les cas et obligatoirement :
  • le justificatif de l’état civil ;
  • le dossier détaillé du cursus de l’étudiant permettant d'apprécier les objectifs et compétences visés par la formation dont il est diplômé ;
  • les diplômes, certificats et relevés de notes permettant d'apprécier la nature et le niveau des études.
En fonction de la formation souhaitée  pourront être également demandé :
  • une lettre de motivation exposant le projet professionnel ;
  • un CV ;
  • une attestation et/ou un diplôme spécifique à la nature des enseignements visés (tel un justificatif du niveau en langue) et/ou un test standard d’évaluation d’aptitude au raisonnement et à la rédaction ;
  • une ou plusieurs lettre(s) de recommandation d'un enseignant ou d'un maître de stage.
En fonction de la formation souhaitée, un entretien pourra également être mené, soit pour tous les étudiants, soit pour des étudiants présélectionnés sur dossier.
Le détail précis de ces modalités est communiqué dans la procédure dont vous relevez.

Dates clés :
Période de dépôt des demandes d'admission : du 09/05/2017 au 01/06/2017. Ces dates sont impératives, aucune demande ne sera examinée au-delà.

Capacités :
La capacité d'accueil pour le parcours Droit et sciences du travail européen est fixée à 55 places.

Organisation générale des études

Modalités de la formation :
La formation dispensée en M2 Droit et Sciences du travail Européen peut être suivie en formation initiale, en formation continue (Accueil de stagiaires participant au Plan régional de formation professionnel), en alternance (contrats de professionnalisation), ou bien en formation ouverte  à distance (FOAD).

L’étudiant a aussi la possibilité de suivre un semestre du cursus intégré à l’étranger. C’est la raison pour laquelle cette formation s’articule sur un découpage explicite en semestres, la mobilité internationale de formation pouvant s’effectuer soit au premier semestre (Ecole des relations industrielles de Montréal, Canada), soit au second (dans l’une des universités du réseau Labor Studies). Dans ce second cas, l’étudiant obtient alors, outre le M2 DSTE, un diplôme d’université délivré par le réseau Européen Labor Studies : le master Européen en Sciences du Travail. Ce réseau a été retenu parmi les 11 meilleurs réseaux européens sélectionnés par l’European University Association (organisation représentative des universités européennes et des conférences nationales des présidents d’université).

Réseau Européen :
  • Université catholique de Louvain la neuve (Belgique)*
  • University College Dublin (Irlande)
  • Université de Florence (Italie)
  • Université de Lisbonne (Portugal)
  • Université de Milan (Italie) *
  • Université de Trier (Allemagne)
  • Université de Brême (Allemagne) *
  • Université de Warwick (Grande-Bretagne)
  • The London School of Economics and Political Science (Grande-Bretagne)
  • Université autonome de Barcelone (Espagne)
  • Université d'Amsterdam (Pays-Bas) * (TOEFL obligatoire)
  • Université de Ljubljana (Slovénie) *
* les enseignements sont dispensés en anglais

Ainsi, l’étudiant a  plusieurs possibilités :

1- Le Master en Droit et sciences du travail européen seul :
•    Les étudiants peuvent suivre la totalité des enseignements à l'Université Toulouse 1 Capitole (en formation initiale, en formation continue ou en alternance -  contrat de professionnalisation).
•    Des  étudiants sélectionnés peuvent suivre les enseignements du 1er semestre au Canada (Université de Montréal - École des relations industrielles) et ceux du second à Toulouse.

2- Le Master en Droit et sciences du travail européen et le Master européen en sciences du travail (diplôme d’université délivré par le réseau Européen Labor Studies) :
Dans ce cas, les étudiants suivent les enseignements du 1° semestre à l'Université Toulouse 1 Capitole et ceux du 2ème semestre dans une Université du Réseau Labor studies.
Cette possibilité est proposée aux étudiants qui ont fait la preuve d'une connaissance suffisante d'une langue étrangère (inscription obligatoire aux deux diplômes Master et DU – voir plus haut) en anglais, espagnol, italien, allemand ou portugais.    
Les enseignements sont assurés par des universitaires et des professionnels spécialistes des métiers de l'emploi : les interventions  d’anciens étudiants sont particulièrement encouragées.
En principe, les enseignements ne sont organisés que le lundi, mardi et mercredi afin de permettre aux étudiants d’accomplir un stage long ou de suivre le master, soit en alternance (contrat de professionnalisation), soit en formation continue.
 
L’action de formation se déroule sur une période de 10 mois et représente un volume horaire global de 268 heures.

SEMESTRE  3 - 268 h CM + 20h TD – 54 crédits
UE1 : Préparation vie active et mobilité  (sept./décembre)
62h CM - 20h TD – 6 crédits
- Atelier d’insertion professionnelle – 27h CM
- Valorisation et traitement de l’information – 20h TD
- Conférences générales et séminaires d’actualité – 35h CM

UE2 : Approches disciplinaires (sept./décembre)

110 h CM – 24 crédits
- Economie du travail – 20h
- Gestion des ressources humaines – 30h
- Droit du travail approfondi – 30h
- Analyse des organisations - 30h

UE3 : Approche comparée européenne (janvier/mars)

72h CM – 18 crédits
-Systèmes comparés de relations professionnelles – 24h
- Systèmes comparés d'emploi et de formation – 24h
- Systèmes comparés de protection sociale – 24h

UE4 : Politiques sociales et instruments de l’Union européenne (janvier/mars)

 24h CM – 6 crédits

Bonification (facultatif): activités physiques et sportives, orchestre de l’Université, concours listés dans l’arrêté d’examen

SEMESTRE 4  - 6 crédits
UE 5 - 6 crédits
Voie professionnelle : stage en France ou à l’étranger (3 mois minimum) et rédaction d’un rapport de stage
OU
Voie recherche : rédaction d’un mémoire de recherche faisant l’objet d’une soutenance.

Bonification (facultatif) : activités physiques et sportives, orchestre de l’Université,  concours listés dans l’arrêté d’examen.

Tout au long de l'année : Conférences professionnelles obligatoires.

Partenaires de stage en France ou à l'étranger :
Laboratoire Pierre Fabre (Castres), Groupement français des handicapés (Paris), Airbus Industrie (Toulouse), Fidal (Paris), Ericsson (Paris), YD Ernst Young (Toulouse), Banque internationale Luxembourg (Luxembourg), Carif/OREF Midi-Pyrénées (Toulouse), URSSAF de Toulouse, Confédération européenne des travailleurs (Bruxelles), Siemens (Stuttgart), Adecco (Florence et Toulouse), Scala de Milan (Milan), Manpower (Paris), BIT (Genève), Groupe Total, Commission européenne (Bruxelles), ACS, Ministère du travail (Lisbonne), DDE, Groupe PSA, Ambassade de France, Groupe Labeyrie, Auchan, Institut Claudius Regaud, Novartis Pharma SAS, Groupe La Poste, Chambre Régionale de Commerce & Industrie, Astrium SAS – Paris -Toulouse, Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution.

Méthodes et moyens pédagogiques :
Pour une formation en présentiel, l'enseignement est adapté au nombre d'étudiants admis en Master 2. A côté des enseignements théoriques dispensés par les enseignants, l'intervention de professionnels permet une approche pratique et concrète des thématiques étudiées. L’étudiant a également un accès libre aux diverses ressources universitaires : salles informatiques, laboratoires de langues ou service commun de la documentation.

Dans le cas de la formation ouverte à distance, les cours sont accessibles en ligne via des plateformes dédiées, l’apprenant peut accéder à un tutorat en ligne (forum, messagerie...), à des regroupements en ligne (auto-évaluation, exercices, cas pratiques..), à des tests d’auto-évaluation. Certains cours ou corrections d’exercices sont également proposés en web-conférences.

Equipe pédagogique :
• Professeurs des universités : Desbarats Isabelle ; El Akremi Assaad ; Jazottes Gérard ; Mignonac Karim.
Maîtres de conférences : Amauger-Lattes Marie-Cécile ; Azéma Ludovic ; Bestion Francis ; Lattes Jean-Michel ; Reynes Brigitte ; Tazi Saïd.
• Intervenants professionnels : Andrieu Christian ; Cluzeaud-Delvit Catherine ; Corbobesse Olivier ; Dehaese Christophe ; Dusart Cottin Cécile ; Felhine Samya ; Gouez Christine ; Lattes Bernard ; Maillart Inès ; Monginoux Xavier ; Rousset Christian ; Trictin Chloé ; Warneck Fabrice ; Ysas Molinero Helena.

Et après ?

Débouchés professionnels
La formation apporte aux diplômés de la voie professionnelle un ensemble de compétences qui leur permet d'évoluer, au sein du service juridique d'une entreprise, d'une administration ou d'un cabinet d'avocat, vers des postes à responsabilité en bénéficiant d'une ouverture au droit social et à la gestion des ressources humaines.

Elle apporte aux diplômés de la voie recherche un ensemble de compétences qui leur permet d'entreprendre une thèse en droit social, en économie du travail ou en Gestion des Ressources Humaines.

Débouchés: Métiers de l'emploi combinant un ancrage pluridisciplinaire et/ou une dimension européenne et internationale :
- Organisations professionnelles, nationales et européennes (permanents des organisations syndicales ou patronales,  organismes paritaires)
- Organismes de formation, d’insertion et d’intermédiation (service public de l'emploi, OPCA, réseaux d'insertion des travailleurs handicapés, entreprises de travail temporaire, cabinet conseil...)
- Secteur privé : avocats spécialisés en droit social; fonctions RH, conseils d'entreprise, juriste social, cadre juridique d’entreprise, nationales ou internationales, Presse spécialisée …
- Secteur public ou parapublic: fonctions publiques (inspection du travail, …) ; organismes de protection sociale (cadres des organismes sociaux …), consulats, ambassades, institutions internationales.
En outre, la dimension européenne du master facilite la mobilité géographique et ouvre des possibilités de carrières internationales ou liées directement à l’international dans des entreprises françaises à l’étranger ou dans des entreprises étrangères et dans les métiers de l’emploi représentés dans les consulats et ambassades ainsi que dans les institutions internationales.

Exemples de métiers exercés par des diplômés : juriste en droit social dans une entreprise,  une organisation professionnelle, assistant juridique, conseiller emploi, formation, apprentissage, consultant RH, gestionnaire RH, responsable service social,  responsable RH, chargé des rémunérations et de la mobilité   internationale (Compensation and benefits), chargé de recrutement (en cabinet ou en entreprise), Chargé de mission en protection sociale,  avocat en droit social, contrôleur et inspecteur du travail, responsable du personnel dans une collectivité territoriale, journaliste spécialisé en droit social et/ou GRH

En Savoir + : Consultez les enquêtes sur l’Insertion Professionnelle des diplômés réalisées par l’OFIP :
L’OFIP (l’Observatoire des Formations et de l’Insertion Professionnelle) étudie le devenir universitaire et professionnel des anciens étudiants : poursuites et reprises d'études, processus d'entrée sur le marché du travail, situation à 30 mois (emploi, études, chômage,...), caractéristiques des emplois (secteurs, statuts, fonctions, professions, revenus, mobilité géographique,...).
Les enquêtes sont mises en ligne sur le site d’UT1 rubrique « Orientation et Insertion » ou consultables au SUIO-IP.
 

Informations complémentaires

Plusieurs dispositifs innovants sur le plan pédagogique ont été mis en place pour favoriser la réussite, l’orientation et l’insertion professionnelle des étudiants du M2 DSTE : recours au numérique ; mise en place de modules explicites d’insertion ; mise en place de projets collectifs devant être réalisés par les étudiants au cours de l’année et donnant lieu à une note collective (actualisation de l’annuaire des « anciens » du M2 DSTE ; animation des réseaux sociaux ; organisation de la conférence annuelle).
La mobilité internationale de formation repose sur une préparation intensive en langue organisée par la mission échanges de l’université et à une formation sur les contextes. Cette démarche est ensuite relayée par une préparation intensive à la langue et à la sensibilisation à la culture du pays effectuées par l’université d’accueil.

Des ateliers de préparation à l’insertion professionnelle sont organisés et animés par le SUIO-IP :
- Construction d'un projet professionnel : valoriser ses expériences ; identifier ses atouts, ses qualités ; construire son projet.
- Techniques de recherche d'emploi : CV, lettres de candidature, préparation aux entretiens.
- Mobilité internationale : CV, lettre de motivation et entretien en anglais, candidatures en espagnol.
- Construction de son Portefeuille d’Expériences et de Compétences via la plateforme numérique PEC.

Des mini-conférences et des journées métiers sur des thèmes variés sont programmées tout au long de l’année : « Comment rechercher un stage », « Les clés pour réussir ses premiers pas en entreprises », « Le VIE »…

Le calendrier de ces ateliers, mini-conférences et manifestations est consultable au SUIO-IP, dans la newsletter de l’Université ainsi que sur le site internet d’UT1 Capitole (rubrique "orientation et insertion" et rubrique "actualité").
Les inscriptions s’effectuent en ligne.

Au SUIO-IP, un chargé d’orientation et d’insertion professionnelle vous informera et vous conseillera (sans rendez-vous). Vous y trouverez également des ressources documentaires sur les thématiques de l’orientation et de l’insertion professionnelle.

Retrouvez les informations sur l‘orientation et l’insertion professionnelle :

Renseignements

Ecole Européenne de Droit
Bureau AR 334
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : esl@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 39 78

Information sur les formations et orientation :

Service Universitaire d’Information d’Orientation et d’Aide à l’Insertion Professionnelle (SUIO-IP)
(Anciennes Facultés)
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : suio-ip@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 37 28

Bureau des stages
Bâtiment Arsenal, 3ème étage, AR379 et 381
Courriel : stages@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 37 35 / 35 18

Contact scolarité

Service des Formations Professionnalisées
Dany VISUS
Bureau AR 120
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : Scolformprof02@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 38 51

Service Commun des Relations Européennes et Internationales

Bureau J 104
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : Vincent.Redaud@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 35 46

Ecole Européenne de Droit
Bureau AR 334
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : esl@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 39 78

Formation Ouverte et à Distance (FOAD)
M.TSEKOU KOFFI
Ancienne Faculté - Bureau AF 264
Courriel : droitsocial.foad@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 12 86 94

Contacts formation continue

Formation continue
Manufacture des Tabacs- Bat. Q
21, allée de Brienne
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : m2fcv2a@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 12 88 36


Ecole Européenne de Droit (ESL)

Mise à jour le 29 juin 2017


Renseignements pratiques :

Ecole Européenne de Droit (ESL)
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse cedex 9

Téléphone : 05 61 63 38 84 (93)
Courriel
Sur Internet

Stages :

Stage de 3 mois minimum ou mémoire de recherche.
Le stage doit obligatoirement faire l'objet d'une convention de stage entre vous, l'établissement d'accueil et l'université (disponible sur l'ENT rubrique "Etudier"). Contacter le Bureau des stages.

Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.