Si vous n'arrivez pas à lire correctement cet e-mail, consultez-le dans un navigateur

newsletter

numéro 2015

Communiqué de Presse

http://www.ut-capitole.fr/ contacter l'expéditeur
 

Rire, Droit et Société

Colloque international
3 et 4 décembre 2015

Organisé par
 l’Institut du droit de l’espace, des territoires, de la culture et de la communication (IDETCOM) 

Rire est un acte individuel, saisi par le droit privé. Cependant, rire est aussi un acte social. Le droit et l’Etat ne sont donc pas restés étrangers à cette réalité. Les études d’ensemble consacrées au rire sont pourtant rares.

Certes, de très nombreux commentaires analysent de façon parcellaire et dispersée le sujet mais sans que ne se dégage une vision d’ensemble de la prise en compte par le droit du rire et de ses manifestations.

Ce colloque international vise donc à porter un regard général sur la place du rire dans la société et en droit, et spécifiquement sous l’angle du droit public. L’objet du colloque vise d’ailleurs à répondre à une série d’interrogations d’abord en forme de bilan mais aussi en traçant des perspectives afin de mieux cerner le cadre juridique du rire et le sort que réserve le droit public à cette forme d’expression et ce, selon quatre axes.

La définition du terme « rire » soulève en premier lieu des enjeux conceptuels considérables. L’humour, le comique, le divertissement, la moquerie, la satire, le ridicule, etc. relèvent-ils tous du registre très générique du rire ? Quel usage le vocabulaire juridique fait-il du terme ?

En second lieu, le rapport qu’entretiennent le rire et le pouvoir apparaît complexe. Le traitement juridique du rire semble de ce point de vue fondé à partir de la conciliation classique du pouvoir et des libertés et révèle les tensions contemporaines qui animent l’Etat de droit. Rire est-il un droit ? Le discours humoristique bénéficie-il d’une protection particulière ? Le droit public encadre du reste également le rire, sous l’angle des principales formes d’intervention de l’Administration. Le rire est ainsi une préoccupation de l’action administrative.

En troisième lieu, le régime juridique de l’humour varie-t-il selon les formes et supports de ses manifestations collectives (droit du cinéma, de l’édition, de l’audiovisuel, de l’Internet, etc.) ?

Enfin, le quatrième axe visera à porter un regard sur le droit comparé car si rire est un phénomène commun à toutes les cultures, la façon dont il est juridiquement appréhendé diffère d’un pays à l’autre. 

La réflexion invite dès lors à un regard croisé des universitaires et des professionnels nationaux et internationaux, spécialistes du droit public, du droit de la culture et des médias.

  • Organisation scientifique : Serge REGOURD, Professeur de droit public, Directeur d’IDETCOM ; Sébastien SAUNIER, Professeur de droit public ; Didier GUIGNARD, Maître de conférences en droit public.

  • Inscriptions obligatoires avant le 29 novembre 2015 auprès d’Isabelle GELIS (isabelle.gelis@ut-capitole.fr), IDETCOM – Bureau 317 – Colloque Rire, Droit et Société, 2 rue du Doyen Gabriel-Marty - 31042 Toulouse cedex 9

  • Les droits d’inscription sont de 72 € les deux journées (sauf étudiants et personnels d’UT1) - Colloque ouvrant droit à la formation continue pour les avocats.
 
 

CONTACT PRESSE


Françoise Lattes

Directrice de la Communication

francoise.lattes@ut-capitole.fr

+33(0)5 61 63 35 36
+33(0)6 8722 70 04

Retrouvez

Se désabonner


Pour ne plus recevoir nos communiqués de presse cliquez ici

Votre avis nous interesse


Afin de faire évoluer ce support de communication pour qu'il réponde au mieux à vos attentes, n'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions d'améliorations.
 Postez votre avis
 
 

Université Toulouse Capitole, une recherche d'excellence pour des formations de haut niveau

UT Capitole est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. Cette consécration est l’aboutissement d’une stratégie d’établissement tournée vers l’excellence de sa Recherche au service de Formations de haut niveau.

Spécialisée dans les domaines du droit, de l’économie et de la gestion, notre université s’appuie sur la réputation de ses trois principales composantes : Faculté de droit et science politique, École d’économie-TSE, École de management (IAE) pour rayonner au plan international. Ses jeunes composantes : Faculté d’informatique, Faculté d’administration et communication et Institut Universitaire de Rodez viennent enrichir son potentiel scientifique et son offre de formation. Un Département des langues et civilisations forme nos étudiants aux langues pour leur ouvrir les portes de l’international.
 
Toujours à la pointe de l’innovation, notre université vient de créer la première École européenne de droit dont la vocation est de préparer ses meilleurs étudiants en droit à exercer leurs compétences au-delà de nos frontières.
 
En 2012, la Commission européenne a attribué à notre université le label Centre d’excellence Jean-Monnet qui confirme la qualité de notre Recherche et de nos Formations sur les questions européennes.

Autonome depuis le 1er janvier 2009, l'Université Toulouse Capitole trouve son origine dans la faculté de droit canonique créée en 1229. Il est possible de suivre l’actualité scientifique de notre université en recevant chaque trimestre sa revue en ligne Comprendre pour entreprendre.

L'Université Toulouse Capitole est membre fondateur de la Communauté d’Université et d’Établissements " Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées " ce qui lui permet de mettre en commun des moyens pour que son offre bénéficie de toutes les potentialités du site toulousain.