Si vous n'arrivez pas à lire correctement cet e-mail, consultez-le dans un navigateur

newsletter

numéro 2015

Communiqué de Presse

http://www.ut-capitole.fr/ contacter l'expéditeur
 

Communiqué de l'Université Toulouse Capitole au sujet des droits d'inscriptions appliqués aux diplômes internationaux de l'École d'économie qui ouvriront à la rentrée univeristaire 2016.

Après approbation en CA et conformément à la loi du 13 mai 2013, L’Université Toulouse Capitole ouvrira à la rentrée 2016/2017 des diplômes internationaux du niveau L3 au niveau M2 destinés aux étudiants étrangers non-francophones.

Que sont ces diplômes internationaux ?

  • Il s’agit d’ouvrir des cursus destinés aux étudiants étrangers non-francophones s’inscrivant directement dans l’école, après validation d’un diplôme obtenu à l’étranger et acceptation de leur dossier par le jury d’admission de l’école.
  • Ces cursus, entièrement enseignés en anglais, seront conformes aux articles D719-181 à 184 (décret du 19 août 2013) du Code de l’Education. Ils seront payants pour un prix fixé au maximum à 6 000 € en M1 et en M2, et à 3 000 € en L3.
  • Conformément à la Loi du 13 mai 2013, les étudiants francophones se verront proposer les cursus « classiques » comportant une partie des enseignements en français. Ces cursus seront offerts aux tarifs fixés par le ministère pour les diplômes nationaux.

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre de ces diplômes ?

1.    Ces cursus seront mis en place progressivement à l’école d’économie dès la rentrée 2016-2017. Seuls les nouveaux entrants qui s’inscriront en 2016 seront concernés par cette évolution de l’offre de formation, c’est-à-dire par la coexistence de cursus dit « classiques » (franco-anglais) et de cursus dit « internationaux » (anglais)[1].

2.    Le pourcentage des enseignements en français dans les cursus classiques n’est pas encore fixé ; il est en cours de négociation avec le ministère. Les enseignements en anglais pourront être communs aux deux types de cursus. 

3.    Le principe adopté pour la mise en place de ces cursus, et sur lequel le Conseil de la Formation (CFVU) de l’université veillera, est que les cursus « classiques » offriront une palette de cours recouvrant ceux des cursus internationaux ; un étudiant inscrit dans le cursus « classique » pourra ainsi obtenir une formation semblable, en termes d’exigence de qualité et de domaine couvert, à celle proposée dans les cursus « internationaux ». Si toutefois un étudiant inscrit dans un cursus « classique » souhaite rejoindre un cursus « international », il pourra faire acte de candidature et son dossier sera examiné par la commission d’admission.

4.    Les étudiants actuellement inscrits dans l’école en L3, M1 ou M2 continueront à bénéficier du régime des droits d’inscription antérieur à la mise en place de ces nouveaux cursus, même s’ils s’inscrivent dans un cursus international. Ils ne seront en aucun cas soumis aux droits d’inscription des cursus internationaux, même dans le cas où ils feraient une année de césure. 

5.    Les étudiants actuellement en L1 et L2 bénéficieront de la nouvelle offre de formation. Conformément aux précisions apportées dans le point 3, ils pourront candidater aux deux types de cursus, quelle que soit leur nationalité.

6.    Pour les étudiants des cursus « classiques » qui souhaiteront s’inscrire dans les cursus M2 Recherche, qui sont et resteront exclusivement en anglais, dès lors qu’ils seront acceptés dans ces cursus sélectifs, ils se verront attribuer une bourse d’excellence qui couvrira intégralement les frais d’inscription.

7.    L’idée que ces deux types de cursus puissent constituer des formations à deux vitesses est vivement combattue par le président de l’université et par le directeur de l’école d’économie. En effet, si cela devait être le cas, cela reviendrait à dévaluer gravement la valeur des diplômes de l’école d’économie. A partir du moment où les étudiants auront tous le même diplôme de Master de l’école d’économie délivré par l’Université Toulouse Capitole, il n’est pas question que certains apparaissent comme moins bien formés que d’autres.

8.    Enfin d’une part les sommes dégagées grâce à l’inscription des étudiants dans les cursus internationaux seront utilisées pour améliorer les services et l’offre de l’école et bénéficieront donc, peu ou prou, à tous les étudiants, d’autre part au moins 10% de ces sommes serviront à alimenter un fonds de bourses d’excellence à destination des étudiants méritants.

 

Ces informations seront soumises au prochain CFVU et au prochain CA de l’Ecole d’économie et de l’Université Toulouse Capitole pour information et seront portées au procès-verbal de ces conseils.


[1] Pour ce qui concerne le cursus « économie et droit » il s’agit d’un cursus « classique » qui n’est donc ni concerné ni affecté par la mise en place des cursus internationaux.

 

CONTACT PRESSE


Françoise Lattes

Directrice de la Communication

francoise.lattes@ut-capitole.fr

+33(0)5 61 63 35 36
+33(0)6 8722 70 04

Retrouvez

Se désabonner


Pour ne plus recevoir nos communiqués de presse cliquez ici

Votre avis nous interesse


Afin de faire évoluer ce support de communication pour qu'il réponde au mieux à vos attentes, n'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions d'améliorations.
 Postez votre avis
 
 

Université Toulouse Capitole, une recherche d'excellence pour des formations de haut niveau

UT Capitole est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. Cette consécration est l’aboutissement d’une stratégie d’établissement tournée vers l’excellence de sa Recherche au service de Formations de haut niveau.

Spécialisée dans les domaines du droit, de l’économie et de la gestion, notre université s’appuie sur la réputation de ses trois principales composantes : Faculté de droit et science politique, École d’économie-TSE, École de management (IAE) pour rayonner au plan international. Ses jeunes composantes : Faculté d’informatique, Faculté d’administration et communication et Institut Universitaire de Rodez viennent enrichir son potentiel scientifique et son offre de formation. Un Département des langues et civilisations forme nos étudiants aux langues pour leur ouvrir les portes de l’international.
 
Toujours à la pointe de l’innovation, notre université vient de créer la première École européenne de droit dont la vocation est de préparer ses meilleurs étudiants en droit à exercer leurs compétences au-delà de nos frontières.
 
En 2012, la Commission européenne a attribué à notre université le label Centre d’excellence Jean-Monnet qui confirme la qualité de notre Recherche et de nos Formations sur les questions européennes.

Autonome depuis le 1er janvier 2009, l'Université Toulouse Capitole trouve son origine dans la faculté de droit canonique créée en 1229. Il est possible de suivre l’actualité scientifique de notre université en recevant chaque trimestre sa revue en ligne Comprendre pour entreprendre.

L'Université Toulouse Capitole est membre fondateur de la Communauté d’Université et d’Établissements " Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées " ce qui lui permet de mettre en commun des moyens pour que son offre bénéficie de toutes les potentialités du site toulousain.