Vous êtes ici : Accueil > Campus > Art et culture > Agendas > Par type > Professionnels
  • Culture,

La Galerie Si présente une création évolutive de Yoël Jimenez

du 1 février 2019 au 17 mars 2019

Prolongation jusqu'au 18 mars !
Galerie Si
Panneau d'affichage urbain transformé en surface d'exposition... ou d'inspiration situé dans un couloir du rez-de-chaussé de l'Arsenal.

Pour le mois de février, découvrez le travail de Yoël Jimenez !

L’Espace Culturel confie la Galerie Si à Yoël Jimenez pour une exposition évolutive :
U+21E2.gif  Une installation éphémère créée in situ s’inscrivant dans son oeuvre protéiforme Traversée.
U+21E2.gif  Deux affiches créées par Yoël Jimenez pour l’édition 2019 de « La poésie est dans la rue » - manifestation d’utilité publique et poétique dans les panneaux publicitaires de la ville de Toulouse organisée par la Cave Poésie - se succèderont entre le 20 février et le 6 mars.

Yoel Jimenez, artiste plasticien de 42 ans, de nationalité franco­-cubaine, vit et travaille à Toulouse depuis 2007. Diplômé de l’École Nationale des Beaux Arts de La Havane en 1991, il pratique principalement la gravure, et plus spécifiquement la xylographie.

Il travaille depuis plusieurs années sur un projet nommé Traversée qui est devenu le fil conducteur de plusieurs installations et œuvres. Il s’agit de raconter à travers une série de pièces son récit sur l’immigration, avec ses points de chutes, ses espoirs, ses désillusions, ses rencontres, et aussi ses rêves.

Le projet Traversée commence  en 2014,  dans le cadre d’une résidence organisée par l'association MC2A (Migrations Culturelles Aquitaine Afriques) et présenté en 2015 à l’occasion de la Fête du Fleuve à Bordeaux. Sont exposés principalement des dessins radiographiques et des scupltures.
En 2018, Yoël Jimenez crée un animal imaginaire mi-poisson mi-main, gravure sur bois imprimée sur papier dans son atelier en France. Cette image a ensuite été imprimée en sérigraphie en 2000 exemplaires au Canada par l’équipe du Centre d’art Artspace de Winnipeg, pour tapisser un tunnel. Le public était invité à participer à ce collage collectif formant une immense vague.
En lien avec l'Espace Culturel, l'artiste propose un nouveau collage de ses créatures "poisson-main" pour la Galerie Si. Elles viennent du dehors, passent dans/sur/sous la vitrine et toujours s'échappent, faisant déborder l'oeuvre de son cadre. Elles laisseront place à des affiches conçue pour la  rue par l'artiste, se feront recouvrir puis re-découvrir au gré du temps et des courants.

Saisissez l’occasion de découvrir  le regard à la fois critique et fantastique que Yoël Jimenez pose sur le monde au sein de l'université !



Partenaires :
  
Mis à jour le 18 mars 2019