• Recherche,

"Le vêtement saisi par le droit" -Travaux de l'IFR n° 17 - Alain POUSSON préface de Serge Regourd

du 1 mai 2016 au 31 mai 2016

Ouvrage disponible et directement en vente au Service des Presses de l'Université Toulouse 1 Capitole
Site de la Manufacture SCD, Bureau MH221, 21 Allée de Brienne, 31000 TOULOUSE

Le droit se désintéresse du vêtement, il ne lui consacre aucun texte d’importance, mais, paradoxalement, les litiges ayant le vêtement pour centre de gravité n’ont jamais été aussi nombreux. Comment expliquer ce décalage ?

 

Le droit se désintéresse du vêtement, il ne lui consacre aucun texte d’importance, mais, paradoxalement, les litiges ayant le vêtement pour centre de gravité n’ont jamais été aussi nombreux. Comment expliquer ce décalage ? Après avoir été pendant plusieurs siècles instrument de domination d’une classe sociale le vêtement est devenu instrument de libération. Il participe à la construction de l’identité en dehors des composantes retenues par le droit. Par ailleurs la seconde moitié du XXe siècle a été le témoin de profonds bouleversements : mondialisation des échanges - redécouverte du religieux - brouillage des identités sexuées. La loi étatique a perdu de son autorité concurencée par d’autres normes venues d’ailleurs, qu’elles appartiennent à un autre ordre juridique ou qu’elles soient culturelles, sociales ou religieuses.

La futilité que matérialise le vêtement débouche sur un profond désordre juridique.

 


Prix de vente : 30 €
Partenaires :
Editeur : PRESSES DE L'UNIVERSITÉ TOULOUSE 1 CAPITOLE
Références : ISBN : 978-2-36170-111-6
Source : Format 16 x 24, 258 pages
Contact :
Geneviève. DAHAN :
Mis à jour le 14 décembre 2016