Vous êtes ici : Accueil > Campus > Art et culture > Agendas > Par type > Professionnels
  • Culture,

Les artistes József Trefeli et Gábor Varga s'invitent sur le campus

le 24 février 2014

20h - Durée 30min
Hall de l'Arsenal

Dans le cadre du Festival International de Danse contemporaine, le CDC et l’Espace Culturel de l’Université Toulouse 1 Capitole vous présentent le spectacle Jinx 103.

Comment passer à côté d’une occasion parfaite de placer la danse au centre de la ville, dans un lieu de spectacle original ? Jozsef Trefeli n’a pu résister à inviter Gabor Varga pour investir l’espace public avec lui, histoire d’explorer les rythmes et rituels de la vie dans un spectacle explosif et étonnant.

Espaces différents, même mouvements…

L’UT1 Capitole, sur son site de l’Arsenal, accueille le lundi 24 février à 20h le spectacle de danse Jinx 103, dans le cadre du Festival International du CDC. Ce projet hors norme, initialement conçu en réponse à une commande faite par la Fête de la Danse de Genève en 2011, peut être joué dans tous les lieux imaginables. Les deux chorégraphes Jozsef Trefeli et Gabor Varga ont décidé de faire voyager le projet et de le danser dans différents espaces ; à l’extérieur, le jour, la nuit, dans des studios de danse ou dans des galeries…

Techniques et énergie

L’un est né en Australie, l’autre en URSS, tous deux sont issus de la diaspora hongroise et ont décidé d’explorer leur héritage commun. Cette démarche est facilitée par une technique similaire de la danse, pourtant acquise aux pôles opposés du globe. Tous deux maîtrisent un vocabulaire dansé, composé de percussions corporelles aux rythmes complexes, faites de claquements de doigts, de frappes de mains sur le corps créant un mouvement étonnamment virtuose.

Au cours de leur prestation brève et intense, les deux danseurs semblent construire des architectures inadaptées à notre temps, qui tanguent et s’écroulent comme des châteaux de cartes. Alors s’en suivent à un rythme effréné des mouvements où sont projetés bras et jambes sur des orbites lointaines. Tels deux électrons libres, József Trefeli et Gábor Varga s’agitent sans jamais se toucher, où le lien qui les unit réside uniquement dans la chorégraphie; les corps se répondent en visions spéculaires et déjà il est temps de reprendre son souffle… Pourquoi ce titre, Jinx 103? Lorsque par hasard, deux personnes disent la même chose au même moment, il existe un mot qu’il faut énoncer afin de se protéger du mauvais sort : en français, les enfants disent « chips », en anglais on dit « jinx » et en hongrois on dit « 103 ». Jinx 103 cristallise cette synthèse expressive.


Chorégraphie : József Trefeli, Gábor VargaDanse : József Trefeli, Gábor Varga
Musique : Fred Jarabo
Photos : Gregor Batardon


Retrouvez l'évènement sur facebook.

Réservation conseillée,
par téléphone auprès du CDC, du lundi au vendredi de 13h à 18h au 05.61.59.98.78
ou via le formulaire suivant :

Nombre de personnes (*)



Pour recevoir les informations culturelles de l'UT1, cochez cette case :


écoutez le mot à saisir


Retrouvez aussi la programmation complète du festival et du CDC en cliquant ici.


Mis à jour le 4 juin 2014