• Recherche,

Le président, le finaliste, le troisième homme et les figurants : comment gagner (ou perdre) l'élection présidentielle sous la Ve République (1958-2012), conférence de l'IEJ

le 23 mars 2017

À 17h
Arsenal
Amphi Hébraud

Depuis 1965, les français ont rendez-vous pour élire leur président de la République. D'abord convoquée tous les sept ans, puis cinq, depuis l'instauration du quinquennat, l'élection présidentielle est devenue l'assise de la vie démocratique hexagonale. Ses acteurs sont bien connus: le président élu, le finaliste malheureux, le "troisième homme" souvent inattendu et la cohorte des figurants.

En revanche, son mécanisme électoral, politique et médiatique s'avère si complexe qu'aucune élection ne ressemble à une autre - et celle de 2017 n'y fait pas exception.
Profitant de la sortie de son essai d'histoire politique, Le Troisième Homme. Histoire des grands perdants du premier tour de l'élection présidentielle (1958-2012), Paris, Le Félin, 2017, Pierre-Frédéric Charpentier, historien, se propose de retracer les différents scrutins qui ont rythmé cinquante ans d'histoire de la Ve République.

Intervenant

  • Pierre-Frédéric Charpentier, agrégé et docteur en histoire
Spécialiste de l'histoire politique et culturelle du XXème siècle
Mis à jour le 20 mars 2017