• Recherche,

" Notaires, mariages, fortunes dans le Midi toulousain" étude de Germain Sicard

le 22 juillet 2000

Ouvrage disponible et directement en vente au Service des Presses de l'Université Toulouse 1 Capitole
Site de la Manufacture bureau MA003, 21 Allée de Brienne, 31000 TOULOUSE

Dans l'Ancienne France, les principaux actes de la vie sociale étaient solennisés par les notaires. Ils recevaient contrats de mariage et testaments. Ces contrats révèlent entre quelles personnes se décidaient les mariages, quels étaient les biens apportés par les familles et les règles de la gestion des ménages...

Ils éclairent ainsi sur les hiérarchies des dignités et des fortunes, la transmission des patrimoines de la génération des parents à celle des jeunes. Les rapports traditionnels ont subi le choc de la Révolution et du Code Napoléon, de la modernité du XIXe siècle. Qu'en est-il résulté pour la vie patrimoniale des familles ?

Les études du présent volume contribuent à une meilleure connaissance de la société et de ses règles dans le Midi Toulousain, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours. Les unes sont rédigées par M. Sicard, Professeur d'histoire du droit pendant près de quarante ans à la Faculté de droit puis l'Université des Sciences Sociales de Toulouse, d'autres dirigées ou résumées par lui.

Table des matières

Prix de vente : 15,24 €
Partenaires :
Editeur : PRESSES DE L'UNIVERSITE DES SCIENCES SOCIALES DE TOULOUSE
Références : ISBN 2-909628-29-9
Source : Format 16 x 24, 360 pages


Contact :
Geneviève. DAHAN :
Mis à jour le 7 novembre 2014