Contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


Culture

Rencontre avec l’écrivain Bernard CHAMBAZ « Caro, carissimo Puccini »

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Art et culture » Agendas » Par type » Sensibilisation culturelle

le 30 janvier 2014
à 18h00
Amphi BOYER
(Site Anciennes Facultés ; 2, rue Lautmann - Toulouse)
Cette rencontre-débat est ouverte à l’ensemble de la communauté universitaire d’UT1 et au grand public toulousain.



Né en 1949, titulaire de deux agrégations, Lettres et Histoire, Bernard Chambaz a été professeur d’histoire au lycée Louis-le-Grand à Paris.
Son œuvre littéraire, profondément marquée par la poésie – 8 recueils publiés, principalement chez Seghers et Flammarion –, explore tout autant le genre romanesque : en particulier L’Arbre de vies (Bourin-Julliard, 1992), L’Orgue de barbarie (Seuil, 1995), Le Pardon aux oiseaux (Seuil, 1998), que le récit de voyage : Petit voyage d’Alma-Ata à Achkhabad (Seuil, 2003) et Portugal (Bourin, 2013)
Bernard Chambaz est aussi l’auteur de plusieurs essais consacrés à la peinture : Véronèse, Manet,… L’essai qu’il a consacré aux autoportraits de Rembrandt : Ecce Homo (Rembrandt) (Desclée de Brouwer, 2006) a été salué par la critique.
En 1992, Bernard Chambaz a perdu accidentellement son fils, Martin. Déchiré par le chagrin, il a consacré à cette épreuve un récit bouleversant (Martin cet été – Julliard, 1994). Vingt ans après, il revient sur ce deuil dans Dernières nouvelles du martin pêcheur - Flammarion, 2014), récit de voyage à travers les Etats-Unis, à la recherche de son fils.
Bernard Chambaz est aussi passionné de course à pied, de vélo et de football. Il a décrit ces trois passions avec brio, intelligence et poésie dans Petite bibliothèque du coureur (Flammarion, 2013), Plonger (Gallimard, 2011 ; coll. « L’Un et l’autre »), récit consacré au gardien de but Robert Enke, Marathon(s) (Seuil, 2011), Petite philosophie du vélo (Milan, 2008) et A mon tour (Seuil, 2003).
Ses livres pour la jeunesse sont aussi largement appréciés : Mon premier livre de président(e) de la République (2012), Un papillon dans la piscine (2011), Je m’appelle pas Ben Laden (2011), La grande fête du rugby (2007), Les JO, dieux grecs et moi (2004), Le match de foot qui dura tout un été (2002). Bernard Chambaz a obtenu le Prix Goncourt du premier roman pour L’Arbre de vies (1992) , et le Prix Guillaume Apollinaire pour son recueil Eté, paru en 2005 (Flammarion)
En 2012, dans la belle collection « L’un et l’autre » de Gallimard, dirigée par le regretté Jean-Bertrand Pontalis, Bernard Chambaz publie un récit sur Puccini, Caro, carissimo Puccini, récit d’une rare originalité.
A propos de Caro, carissimo Puccini, Emmanuelle Giuliani écrivait dans La Croix, à l’occasion de la parution : « Quand un écrivain à la plume sensible, vive et mélodieuse, se saisit du destin d'un maître de l'art lyrique italien, cela donne un joyau littéraire et biographique qu'on ne saurait trop conseiller. Bernard Chambaz, passionné d'Italie, fin connaisseur de sa culture, de sa nature et de tous ses parfums, trousse en 150 pages la vie de Giacomo Puccini. Comme il se doit dans la collection « L'un et l'autre » des éditions Gallimard, le propos, étayé sur la réalité des faits, des dates et des œuvres, se teinte d'une subjectivité revendiquée. Pour la plus grande joie du lecteur qui, sous la plume de Bernard Chambaz, voit naître, vivre et mourir un Puccini terriblement.Triste et joyeux, cocasse et tendre, débordant d'humour et de grâce, Caro Carissimo Puccini est tout simplement une merveille ».



Rencontre organisée par « CONTRE-UT…1 ! », le projet de promotion de l’opéra à l’Université Toulouse 1 Capitole et Les Rencontres des Bibliothèques de l’université, programmes culturels du Service des bibliothèques de l’université, en collaboration avec la librairie « Ombres Blanches »



Contact :
Marcel Marty - Bibliothèque universitaire de l’Arsenal
Tél : 05 34 45 61 54 / Mail : Marcel.Marty@ut-capitole.fr

 


Espace Culturel de l'UT1 Capitole

Mise à jour le 30 septembre 2014


Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.