Contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


Jours de danse 2012-2013

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Art et culture » Backoffice

JOURS DE DANSE, LE PROGRAMME!
 

"Abécédaire du hip-hop" : une approche ludique de la culture hip-hop à travers une conférence dansée



Parmi les nombreuses définitions possibles, « hip-hop » signifierait le fait d'évoluer grâce à l'intelligence - hip désignant en argot américain l'intelligence dans le sens de la débrouillardise et hop étant l'onomatopée du saut, par conséquent « l' intelligence qui bouge ».
Avec son Abécédaire du hip-hop, Tayeb Benamara propose au public une découverte originale d’un courant artistique aux multiples facettes : danse urbaine, graffiti, rap... Le danseur décryptera les origines de la gestuelle du break danse (au sol) et du smurf (debout), mais aussi les codes et les clichés de cet art urbain polyvalent, jusqu’à son inscription récente dans la culture dite officielle.

Jeudi 20 septembre de 13h à 14h, dans les jardins du Cloître (site Arsenal de l'Université Toulouse Capitole).
Entrée libre et gratuite.

"H3" de Bruno Beltraõ


On dit de Bruno Beltrão, jeune chorégraphe brésilien de trente-deux ans, qu'il est au hip-hop ce que Forsythe est au classique et Galván au flamenco. Issu de la street dance qu'il apprend dans les rues de Rio de Janeiro, Beltrão a enrichi sa pratique en croisant la danse contemporaine, l'histoire de l'art et la philosophie.
Ses spectacles épurés sont des bombes gestuelles à retardement qui font exploser les codes du hip-hop pour mieux les magnifier et leur trouver un autre sens. Dans le prolongement direct de H2, présenté lors du Festival d'Automne 2005, Bruno Beltrão conçoit H3 comme « une hypothèse en mouvement », susceptible de favoriser la découverte de zones chorégraphiques non répertoriées, empiétant à la fois sur le hip-hop et sur la danse contemporaine. H3 tend, au moyen de multiples duos et trios, à instaurer différentes formes de contact entre ses neuf interprètes. En résulte un spectacle étonnamment (é)mouvant, qui ne cesse de se réinventer au fur et à mesure de la représentation. Bruno Beltrão questionne dans H3 la chute et la gravitation et transgresse l'évitement du contact physique, règle tacite dans la tradition hip-hop. Les courses à l'envers sont époustouflantes et les sauts court-circuités savent libérer l'énergie. Les danseurs racontent à leur manière rageuse, un pays : le Brésil, ses couleurs, ses peurs. Le hip-hop selon Beltrão vole haut.

Les 29 et 30 novembre au TNT.
Places à tarifs réduits pour les étudiants et le personnel d'UT1C : 10€ pour les étudiants / 14€ pour le personnel sur la représentation du jeudi 29/11 à 19h30 ( inscription obligatoire auprès de l'espace culturel d'UT1C, bureau AF63). Complet !


"Masurca Fogo" de Pina Bausch



Quand une étoile disparaît, le ciel n’est plus tout à fait le même. Pina Bausch n’est plus mais elle nous a légué une lumière noire et joyeuse. C’est vers le soleil et la mer de Lisbonne qu’elle nous emmène avec Masurca Fogo sur un air de Fado.
Lisbonne... la chorégraphe et son Tanztheater y sont allés la première fois en 1989. Ce fut le coup de foudre. Elle y retourna et, pendant deux semaines, la troupe a dansé Café Muller, Le Sacre du Printemps, Kontakthof, 1980 et Viktor. L’enthousiasme fut immense et l’idée de faire une pièce à Lisbonne pour l’Expo 98 prit forme...
Masurca Fogo créé à Wuppertal en avril 1998 fut donné en mai à Lisbonne dans le cadre du Festival des 100 jours. L’entente de la troupe avec la ville, évidente dès son premier passage, s’était approfondie à chaque nouvelle rencontre. Pina était allée partout et partout elle avait été reçue avec une grande tendresse, qu’il s’agisse d’un bal populaire chez les Alunos d’Apolo, ou d’un baptême chez des travailleurs cap-verdiens. Elle avait aussi bien assisté à des courses de taureaux que bavardé jusqu’à quatre heures du matin avec Antonio Tabucchi et sa femme Maria-José Lancastre. Amalia Rodrigues était venue à une répétition et, un soir, dans un restaurant du Bairro Alto, à l’impromptu, Teresa Salgueiro, la voix du groupe Madredeus, s’était levée de sa table pour venir chanter devant Pina. Pour mieux saisir leurs émotions et leurs démarches, les danseurs s’étaient mêlés aux gens de la ville pour assimiler la sensibilité luso-tropicale. Avec Peter Pabst, l’inventeur des espaces magiques, Pina Bausch avait découvert la ville, sa campagne aux alentours et la mer à deux pas... Masurca Fogo, c’est le nom d’une musique capverdienne appartenant à la bande-son du spectacle, hétéroclite, comme d’habitude. Il n’y manque ni un fado d’Amalia ni un autre de Marceneiros... Mais d’autres airs bien plus anciens forment une vague sonore continue qui déferle contre les rochers de Peter Pabst sous un soleil intense. Le soleil de Lisbonne...

Du 17 au 20 janvier au TNT
Places à tarifs réduits pour les étudiants et le personnel d'UT1C : 15€ pour les étudiants / 25€ pour le personnel sur les représentations du jeudi 17/01 à 19h30, du samedi 19/01 à 20h30 et du dimanche 20/01 à 16h ( inscription obligatoire auprès de l'espace culturel d'UT1C, bureau AF63). Complet !



Pierre Rigal sur le campus





L'espace culturel d'UT1 capitole propose un parcours autour du travail de Pierre Rigal :
- Jeudi 31 janvier à 18h30, amphi Despax :
projection vidéo et rencontre
- Lundi 4 février à 20h00, hall de l'Arsenal :
performance rock in situ de Pierre Rigal et des Moon Palas

C'est gratuit et ouvert à tous!
 


"Micro" de Pierre Rigal

 

micro se présente sous la forme d’un concert rock déstructuré. Sa mise en scène atypique mettra en valeur de nouvelles performances de musiciens qui, sous nos yeux, deviennent littéralement de véritables « bêtes de scènes », des « monstres sacrés ».
« micro est une sorte de concert physique, un opéra microscopique qui met en scène des créatures pré-musicales. Elles surgissent peu à peu  d’un paysage instrumental mouvant. L’électricité, comme une hémoglobine sonore, envahit l’espace et connecte les éléments entre eux. Dans un corps à corps charnel avec les instruments, ces monstres absurdes se transforment peu à peu et cherchent, comme des chiens en chasse, les sons dont ils pourront se nourrir. L’énergie adolescente du rock rattrape peu à peu les étranges bêtes de scène. Convulsive, drôle ou démoniaque, la transe les emporte dans un voyage qui flirte avec les frontières musicales. Sur leur chemin elles croiseront quelques douces ballades pour les apaiser et retarder leur survoltage définitif. Leur mythologie est terre à terre, brute, technique ou organique mais aussi pleine d'humour et de poésie. micro raconte comment corps et musique interagissent, comment les vibrations de l'air et celles de la chair se connectent. L'être humain est un animal musical, le rocker est un monstre musical. » Pierre Rigal

Du 5 au 14 février au Théâtre Sorano
Places à tarif réduit 8€ pour les étudiants / 10€ pour le personnel d'UT1C sur la représentation du jeudi 7/02 à 20h ( inscription obligatoire auprès de l'espace culturel d'UT1C, bureau AF63).

"Rythmes de danse", 3 formes chorégraphiques présentées lors d'une même soirée

Entrelacs de Kader Belarbi
The Vertiginous Thrill of Exactitude de William Forsythe
A.U.R.A. de Jacopo Godani

 

Rigueur des lignes, virtuosité et recherche de la perfection formelle mettent en évidence dans ce programme une rythmique interne qui impulse une ivresse du mouvement.
Entrelacs fait du corps le trait du pinceau qui dessine mouvements et gestes au gré des « harmonies spatiales » d’Arvo Pärt et des « rythmes graphiques » de Iannis Xenakis, révélant un paysage sur l’espace-toile de la scène.
Dans The Vertiginous Thrill of Exactitude, la rencontre de la déstructuration du mouvement et de l’emprunt patent au vocabulaire académique du ballet va plus loin que chez Balanchine : vitesse des pirouettes, vélocité des pas et virtuosité sont sidérantes.
Dans A.U.R.A. (Anarchist Unit Related to Art), Jacopo Godani exploite l’énergie et l’abstraction du mouvement afin de distordre la technique classique. Le champ de tension entre le magnétisme et le rythme de la composition électro-acoustique de 48nord vient renforcer la réponse malléable du corps des danseurs.


 Du 21 au 24 février à la Halle aux Grains
(Programmation du Théâtre du Capitole)
Places à tarif réduit pour les étudiants (6€) et pour le personnel  d'UT1C (11,70€) sur la représentation du jeudi 21/02 à 20h ( inscription obligatoire auprès de l'espace culturel d'UT1C, bureau AF63).



Le 5 février 2013 à 20h00 - Auditorium Saint Pierre des Cuisines
Faites connaissance avec les fondements du programme "Rythmes de danse"Lors de cette démonstration commentée par des artistes du Ballet du Capitole, des extraits de la soirée "Rythmes de danse" illustrent la relation entre danse et musique. Rencontre commentée par Kader BELARBI, directeur de la danse au Capitole.

Tarifs : 5€ (adultes) / 3.50€ (moins de 16 ans).
Durée : 1H - Réservations : 05 61 63 13 13

Reprise d'extraits de "Necesito, pièce pour Grenade" de Dominique Bagouet par Rita Cioffi pour la formation Extensions

 

Chaque année, les étudiants de la formation Extensions se confrontent au travail de création.
Avec Dominique Bagouet, nous sommes au coeur du renouveau de la danse d’auteur des années 80, mouvement également appelé nouvelle danse française. L’association Les Carnets Bagouet, créée après sa disparition en 1992 par les membres de sa compagnie préserve et diffuse l’oeuvre de Dominique Bagouet sous diverses formes.

les 15 et 16 mars à 19h30 au studio du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse
Places à tarif réduit pour les étudiants et le personnel d'UT1C : 7€ sur la représentation du samedi 16/03 à 19h30 ( inscription obligatoire à l'espace culturel d'UT1C, bureau AF63).
L'inscription à ce spectacle permettra d’accéder gratuitement, dans la limite des places disponibles, aux deux soirées @tensions (8 et 9 juin à 18h au Studio du CDC) et à la création d’Aurélien Richard, Interférences (vendredi 31 mai à 19h30 au Studio du CDC), à laquelle participe les étudiants de la formation Extensions.
Attention : La réservation est vivement conseillée afin de pouvoir accéder à ces spectacles (m.moulin@cdctoulouse.com / 05 61 59 98 78).


Espace Culturel de l'UT1 Capitole

Mise à jour le 12 février 2013


Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.