Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


Techniques mises en oeuvre

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Chantier TSE » Techniques

La construction de TSE fait appel à des techniques de construction très peu utilisées dans notre pays.

Les parois moulées

En raison de l’exigüité du site, à proximité immédiate du mur médiéval et des bâtiments du CROUS, il n’est pas possible de réaliser des fondations traditionnelles. C’est donc le principe des parois moulées qui a été retenu. Celui-ci consiste à injecter de la boue bentonitique (mélange d’argile traité et d’eau) et à placer une cage d’armature dans des murettes guide de 7 mètres de profondeur. Cette boue est ensuite retirée pour être remplacée par du béton.

Les planchers

Les plateau de bureaux reposent sur des planchers de 11.2m de portée. L’ensemble des réseaux de distribution de fluides est disposé en surface des planchers dans un espace de 50cm environ constitué par un faux plancher. Compte tenu des charges, les ingénieurs ont retenu le principe des planchers en béton précontraint par post tension. Il s’agit de dalles coulées en place, post contraintes longitudinalement par torons gainés graissés ou injectés, ancrés sur les voiles percés en béton armé des deux façades ou des poutres en allège. L’épaisseur de 30cm environ est optimale en structure, résistance et déformée.

Cette technique garantit une utilisation optimale des surfaces créées en limitant considérablement le nombre de poteaux. Traditionnellement réservée aux ouvrages d’art, il existe, en France, très peu de bâtiment construit selon ce principe. Parmi les sites les plus emblématiques, on peut citer toutefois le Ministère des Finances et le Parlement européen.
 

 

Les briques

La façade est réalisée avec des briques foraines de 10cm d'épaisseur, utilisées dans les constructions de l’époque médiévale. Celles ci seront "fait main" ou "moulées" , pleines, sablées lors du moulage avec une coloration naturelle dans la masse. La matière première est l’argile du quaternaire en provenance des contreforts des rives de la Garonne (du type briques d’Empeaux).

Nous avons étudié l'utilisation de la brique de « Toulouse », sur le plan de la dimension et de la qualité, dans un camaïeu de couleurs pour correspondre autant que possible au ton de la paroi médiévale adjacente. Les dimensions des briques seront de 42cm x 5cm avec joints de mortier de 1,5 cm. La façade de brique est modulée aux quatre niveaux supérieurs afin de répondre aux diverses orientations N / S / E / O pour fournir de l'ombre. Cette modulation est obtenue en projetant des ailerons de briques (qui varient de 55 cm à 80 cm). Ceux-ci sont à un angle de 45 degrés sur l'élévation de l’Esplanade qui fait face au sud et, ailleurs, les ailerons sont à angle droit. Les supports des ailerons et les linteaux des fenêtres sont en béton in situ. L'adaptation pour le parapet principal et la colonnade sont également en béton légèrement sablé in situ.


La bentonite

La "bentonique" est une argile qui a une capacité de rétention d'eau exceptionnelle. Du fait de ses propriétés, ce matériau permet réaliser des parois dites "moulées" car elles sont coulées directement dans le sol. Nos entreprises vont réaliser :
 
  • des murets entre lesquels un engin de chantier va creuser une tranchée de 7 mètres de profondeur. Au fur et à mesure de l'excavation, ils vont injecter dans ces tranchées de la boue bentonitique et y insérer des armatures métalliques.
  •  et ils vont couler du béton et au fur et à mesure "aspirer" cette boue (le béton prenant la place du béton bentonitique sans se mélanger).

Le "sky cloister"

Le « sky cloister » est une passerelle légère suspendue à une large poutre qui est soutenue par les murs contreforts. Des tirants en acier sont suspendus à partir de cette poutre pour soutenir le « sky cloister », et ces tirants sont revêtus de « petits jambages » de brique. Le dessous du cloître ciel révélera une finition en béton préfabriqué. Les fenêtres seront en aluminium thermolaqué et les balustrades en métal seront peintes en gris. Tous les bureaux ont de grandes baies vitrées qui vont du sol au plafond avec une petite ouverture qui s'ouvre pour refroidissement nocturne. Les ouvertures des fenêtres dans les murs de brique sont à la verticale.

Les flancs des contreforts ont une surface de brique perforée – claustra - pour assurer le maintien de la solidité du mur, tout en assurant la circulation d'air nécessaire à l’extraction de la fumée.

Dans les cours en retrait et encaissées, une paroi extérieure préfabriquée en béton doit être utilisée aux niveaux inférieurs pour donner un sentiment de bandeau au bâtiment et refléter la lumière. La façade nord-est de la coursive est recouverte d'ailettes en béton préfabriqué pour souligner la charnière entre les blocs de brique.


Direction de la Communication

Mise à jour le 6 février 2014


Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.