Contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


MADIC - Mémoire

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Vie associative » Associations étudiantes » Promotion des associations » MADIC » Stages/Recherche

Présentation et objectifs du mémoire

Objectifs
Le mémoire  est  une  initiation  au travail et  aux  règles de la recherche. Sur un sujet limité, il conduit  les  étudiants  à  déterminer  une problématique, à lire les travaux autour  des  éléments  identifiés, à  construire une  réponse .

Le  calendrier
Il est distribué chaque année aux étudiants lors de la rentrée du diplôme et doit être scrupuleusement respecté.
La fiche de suivi pédagogique doit être obligatoirement annexée au mémoire.

Forme
  • Langue
La  langue  doit  être  soignée  et  il est  important  de passer  du  temps  à la relecture  et si  possible  de faire  également relire  par  un tiers.

  • Longueur
La  longueur  du  mémoire  varie  selon  les  sujets. La  longueur  moyenne  est  de 50 pages  en interligne simple. Les  mémoires trop aérés  avec  de  grandes  marges et  de  grands interlignes  sont  à éviter,  tout  comme les  mémoires  trop  denses.

  • Notes  de  bas de  page
Le  texte  du mémoire  lui-même doit  comporter en pleine  page  la  rédaction et  en bas de page  les  notes de  référence. Ces dernières  sont  extrêmement importantes dans  un mémoire : elles indiquent la référence du texte cité, qu'il s'agisse d'un texte légal, d'un arrêt  ou jugement, d'un texte de  doctrine , soit  donnent  un complément d'information. du raisonnement,  complément  qui  se  trouve  à la marge sinon  ce  complément  doit  figurer  dans le texte. L'utilisation  des notes  de  bas de  page sont la marque  du réflexe d e tout  chercheur de  toujours  citer  ses  sources.

  • Règles
Le  contenu  du  mémoire
En ce qui concerne la page de garde, un modèle, disponible sur l'espace Moodle du MADIC doit être utilisé.
Le mémoire comporte :
-    un sommaire  (plan général  avec  4  niveaux de  développement),  
-    le texte rédigé  (avec  introduction,  développement,  conclusion),
-    une  bibliographie,
-    une table des arrêts si le sujet traite particulièrement de la matière jurisprudentielle,
-    un index, le  cas échéant  des  annexes (par  exemple  si un mémoire  est  relatif  à un texte  ou à des  décisions, il est utile  de  les intégrer  en annexe  pour  faciliter  la lecture)
-    une  table  des matières.

  • L'introduction
Elle  présente  le  sujet. C'est  dire  qu'elle  explique  son  intérêt et  son actualité.
Elle  revient sur les différents éléments du sujet (soit  sur  les différents éléments du  titre du mémoire). Elle écarte   les  questions  non traitées  en justifiant la raison pour laquelle  ces  questions  ne  seront pas  traitées.
Elle  détermine  la problématique et  explique  pourquoi  cette  problématique sera  abordée dans le développement  par  le plan  adopté. En  d'autres  termes il s'agit non seulement  d'annoncer  en  fin d introduction le plan général  adopté (les 2 ou 3 parties) mais aussi  de justifier  pourquoi  ces  2  ou  3  parties  répondent  à la problématique.
L'introduction  peut  être  longue.

  • Le plan
Traditionnellement  en  France  le  plan en  droit  est  un plan  en 2 parties et 2 sous  parties. C'est  dire  que  l'ensemble des questions qui aura été établi sur la liste des points à traiter devra être décortiqué pour déterminer les liens de hiérarchie et de coordination entre ces différentes questions pour aboutir au final à cette construction. Il se peut néanmoins qu'un  sujet  nécessite  une  réponse   en  trois  étapes  auquel cas le  plan  en 3 parties  s'impose. Dans  tous les  cas  la justification  du plan (en fin  d'introduction)  est  essentielle.

  • La  conclusion
Elle reprend  les  résultats  essentiels et  ouvre sur  une  discussion nouvelle

  • La  rhétorique
Les  niveaux de  développement  sont : les parties, les  titres, les  chapitres, les  sections  les  paragraphes, 1), a).

Au  delà  des  règles  sur  l'introduction, il est  important  de  soigner ce  qui permet  au  lecteur  de suivre  le raisonnement  c'est  à dire :
-    les chapeaux introductifs de chaque grand développement permettant de justifier et d'annoncer les différentes sous parties (partie, titre chapitre, section, paragraphe),
-    les phrases  ou paragraphes  de liaison qui  expriment  les  transitions entre  deux niveaux  de  développement.

  • Le sommaire
Il s'agit du plan général  avec  4  niveaux de  développement qui figure  en tout  début  de  mémoire  et qui  permet  au lecteur  de comprendre  les grands  éléments  du raisonnement

  • La  bibliographie
Elle  montre le  travail documentaire  qui  a  précédé la  rédaction  du mémoire, soit  le point  de  la question avant la rédaction  du mémoire lequel est  supposé proposer  un élément supplémentaire à l'état  du  droit ;   elle  permet  en outre  au lecteur  de retrouver  des précisions ou des  textes  cités dans le mémoire .
Une  bibliographie  de  langue  française  et  étrangère  fait  la preuve  d'un travail  de  recherche  élargi. Il est  particulièrement  nécessaire  de travailler  sur  la doctrine  étrangère  pour  des  sujets  de  droit européen, international ou comparé.
Elle  distingue  les  ouvrages  généraux, les articles, les  sites  généraux.
Pour  chacune  de ces parties le  nom  des  auteurs  est présenté par  ordre  alphabétique  avec ensuite  l'initiale  de  son prénom.
Pour  les  ouvrages à côté  du nom de  l'auteur est  indiqué   le nom de  l'ouvrage, le  nom  de l'éditeur  et  l'année  d'édition
Pour  les  articles , à côté  du nom de  l'auteur, figure  le titre  de  l'article,  éventuellement s'il  s'agit  d'un ouvrage  collectif le  titre  de  l'ouvrage  collectif dans lequel  figure  cet  article et  le nom du directeur  scientifique, le  nom de la revue, le nom de  l'éditeur et l'année  d'édition
Si ces articles  sont  sur  des  sites, à côté  du nom de  l'auteur  et du nom de  l'article, indiquer  l'adresse  du site.
Pour les sites généraux figurant aux  côtés  des ouvrages  généraux  et  des  articles, préciser l'adresse  du  site.

  • L'index alphabétique
Il permet  au lecteur  qui  souhaiterait  avoir  une réponse  précise  à une  question à aborder  le mémoire  non pas  en continu  mais par une approche  ponctuelle.
Le travail sur l'index est très important puisqu'il permet de déterminer les différentes questions juridiques impliquées dans la problématique.

  • Les annexes
Certains  mémoires  qui traitent  directement  d'un  texte  ou  d'une jurisprudence  ramassée nécessitent  une  intégration  d'annexes. Dans  ce  cas, en  début  d'annexes la liste  des  documents doit  être  présentée.
Il est important dans ce cas que le développement du mémoire renvoie aux annexes.
La liste des annexes  pourra  également  être  détaillée  dans la table  des  matières.

  • La  table  des matières
Elle est  beaucoup plus  développée  que le sommaire  et  reprend tous  les  niveaux  de  distinction  du  développement. Elle  figure  tout  à la fin du mémoire, après  les  éventuels annexes

La fiche  mémoire
Elle  sert  sur  le site  du MADIC  à montrer  la variété  des études  produites  par  les  étudiants ; elle doit  être  rédigée  d'abord  en version  française (sur  la  première  page) puis  en version  anglaise (sur  la 2ème page). Elle doit être annexée à la fin du mémoire.
Chacune  des  versions  doit  comporter :
-    L'indication « mémoire »
-    le nom de l'étudiant
-    le  titre  du  mémoire
-    l'année  du  mémoire
-    le nom du  directeur  de  mémoire
-    un résumé  du mémoire
-    une liste  des mots clés
Un modèle de fiche est disponible sur l'espace Moodle du MADIC et doit être utilisé par les étudiants.

La  soutenance du mémoire
Elle  a  lieu  début  septembre.
L'étudiant  soutient  son mémoire  devant  un jury comprenant son directeur  de mémoire.
L'étudiant  présente son mémoire pendant 10 à 15 minutes ; par  cette  présentation il ne  reprend pas  la totalité  du mémoire : l'étudiant revient  sur  le choix  du sujet, son intérêt , les  difficultés  rencontrées,  les  résultats, les  perspectives.
Il est  interrogé  sur  son mémoire  pendant 10 à 15 minutes.

Mise à jour le 4 avril 2013


Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.