• Formation,
  • Orientation-Insertion,

Nouveau diplôme en alternance : la Licence 3 Juriste de copropriété

le 18 septembre 2021


Une convention de partenariat
entre l’université, l’ANGC et le CFA Juricampus a été signée le 17 septembre 2021.

L’Université Toulouse Capitole propose avec ses partenaires une nouvelle formation : la Licence de droit, parcours Juriste de copropriété (L3), en alternance, contrat de professionnalisation ou contrat d'apprentissage.

Au plus près des besoins des entreprises, l’Université Toulouse Capitole adapte son offre de formation. En cette rentrée universitaire, la toute première formation de juristes de copropriété est lancée. L'objectif premier de ce diplôme professionnalisant est de développer les compétences en droit de la copropriété, en droit de l'immobilier et en droit de l'entreprise.

Novatrice en France, cette Licence permet d’acquérir « in-vivo » les compétences de ce métier méconnu. La force de ce nouveau diplôme ? L’implication de partenaires extérieurs, en particulier de l’Association nationale des gestionnaires de copropriété (ANGC), convaincus de la nécessité de promouvoir l’administration des immeubles d'habitation, de bureaux et de locaux commerciaux en copropriété. Une convention de partenariat entre l’université, l’ANGC et le CFA Juricampus a été signée le 17 septembre 2021 pour renforcer l'insertion professionnelle des jeunes et permettre le développement des compétences des stagiaires.

L'alternance se fait via un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Comment gérer une copropriété ? Une formation nécessaire

Dans l’immobilier, la règlementation en constante évolution, suppose une veille régulière des professionnels pour fournir des réponses judicieuses aux propriétaires. L’exercice des métiers de la copropriété et en particulier celui de gestionnaire de copropriété nécessite de solides compétences juridiques mais aussi des compétences techniques, comptables et humaines, pour une gestion régulière de l’immeuble et respectueuse des intérêts des copropriétaires. Aucune formation en droit de l’immobilier ne préparait à ce métier, comme l’a noté l’Association nationale des gestionnaires de copropriété (ANGC) dans son livre blanc. La Licence de droit parcours juriste de Copropriété (L3) a été créée dans le but de répondre à cette pénurie de formation, juristes spécialisés en ce domaine.

La richesse des métiers de juriste de copropriété tient dans sa polyvalence. Les débouchés professionnels sont nombreux sur des postes en tension : de responsable de patrimoine immobilier au gestionnaire de copropriété. Cette licence permet également une poursuite d'études en master. La formation s'adresse aux étudiants en droit friands d'une approche applicative des enseignements dispensés. Elle concerne aussi les personnes en reconversion professionnelle ainsi que les professionnels désireux d'élargir leur champs de compétences à d'autres domaines.

Témoignages

  • « Exercer un métier en lien avec le droit de la copropriété des immeubles bâtis suppose la maîtrise d’un droit complexe, transversal aux sources actuellement dispersées dans l’attente d’une nécessaire codification. » Anne-Laure Thomat-Raynaud, maître de conférences en droit privé, Université Toulouse Capitole, co-directrice de la licence droit juriste copropriété.

  • « Les débouchés professionnels du droit de la copropriété sont nombreux sur des postes en tension, de responsable de patrimoine immobilier au gestionnaire de copropriété. » Geoffrey Wion-Florens, responsable copropriété FHB Perpignan, ancien principal de copropriété, co-directeur de la licence juriste de copropriété.
  • « Je me revois encore en train de tapoter l'ébauche sur mon portable. De quoi ai-je besoin ? Quelles sont les compétences et les connaissances que j'utilise dans mes journées de travail depuis toutes ces années ? Ce qui deviendra plus tard le programme de la licence droit-juriste de copropriété, un cursus entièrement dédié au métier de syndic (...) pensé pour (les gestionnaires). (...)Cette licence Syndic, j'en ai rêvé depuis 18 ans (...), nous l'avons fait. » Gilles Frémont, directeur de copropriété, président fondateur de l’ANGC.
Illustration : Okeanweb Pixabay
Mis à jour le 30 septembre 2021