• Formation,
  • Orientation-Insertion,

Suivi des primo-entrants 2011-2012

Crée le 13 novembre 2012

Bilan après les résultats de la première année

Assiduité, travail personnel, méthodes de travail et réussite en fonction des variables socio-démographiques et scolaires

L’enquête de suivi (un an après) montre qu’il y a des proximités fortes entre les étudiants à profil scolaire adapté aux études longues et : l’assiduité, le travail personnel, l’usage des ressources variés (livres, polycopié documents des BU), des projets d’études ambitieux (bac+5 ou+8) et stables et enfin la poursuite d’études et la réussite.
Elle montre aussi qu’a l’opposé, la population “fragile” (estimée a minima à 20 % et à maxima à 30 %) a plus souvent changé de niveau d’études visé (en fin d’année il y a 8 % des étudiants qui visent un niveau bac+2). Elle est peu présente aux cours magistraux et parfois en TD. Elle produit peu de travail personnel et peu régulièrement. Elle utilise peu ou pas les livres, les polycopiés et les ressources des BU. On la retrouve plus souvent dans la population qui abandonne ou est collée aux deux semestres. C’est dans cette population que l’on retrouve souvent des étudiants qui abandonnent car la formation est jugée trop abstraite

  • Auteurs :
    Danielle Carré