Vous êtes ici : Accueil > Campus
  • Vie de l'établissement,

L'Université Toulouse Capitole s'associe à l'indignation et à la condamnation de l'acte terroriste qui a eu lieu mercredi 7 janvier à Paris.

du 8 janvier 2015 au 31 janvier 2015

L'Université est un lieu de débats et d'échanges fondé sur la liberté d'expression. Elle ne peut que s'insurger contre l'intolérance qui caractérise de tels actes. L'Université Toulouse Capitole salue la mémoire de toutes les victimes et s'associe au deuil et à la tristesse qui accablent leurs proches et plus particulièrement ceux de Bernard Maris qui fut en poste dans notre université.





Bernard Maris, enseignant-chercheur, journaliste et chroniqueur pour plusieurs média est mort dans l’attentat contre Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier 2015.

 

Âgé de 68 ans, Bernard Maris était né à Toulouse où il a fait ses études, à Sciences-Po d’abord, puis à l’Université Toulouse 1 Capitole. Il y avait soutenu, en 1975, une thèse sur « La distribution personnelle des revenus : une approche théorique dans le cadre de la croissance équilibrée ».

Il a débuté sa carrière d’enseignant chercheur en 1977 à l'Université Toulouse Capitole où il a exercé jusqu’en 1994. Il y a dirigé pendant deux ans l’équipe de recherche du LEREPS.
Nommé professeur des universités en septembre 1994 à Science Po Toulouse. Il y restera jusqu'en 1999, date à laquelle il est recruté par l'Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis.


Parallèlement il a exercé des fonctions de journaliste sous le pseudonyme d'"Oncle Bernard" à Charlie Hebdo où il a été directeur adjoint de la rédaction jusqu’en 2008.
Il a également réalisé de nombreuses chroniques pour : Marianne, Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine, Le Monde, France Inter, I.Télé

En décembre 2011, il avait  été nommé membre du Conseil général de la Banque de France par le président du Sénat.

 
 
Partenaires :
Photo par Emmanuel Bovet pour Albin Michel
Mis à jour le 13 janvier 2015