Vous êtes ici : Accueil > Campus > Art et culture > Agendas > Par type > Professionnels
  • Culture,

Étienne Cliquet, artiste, présente une installation dans la rue intérieure sud Arsenal

du 1 octobre 2019 au 11 janvier 2020

de 9 h à 18h du lundi au samedi (sauf jours fériés)

L'Espace Culturel invite à investir une nouvelle fois les anciens panneaux d'affichage des scolarités aujourd'hui abandonnés. Après "Visualiser un problème" réunissant les travaux d'étudiants de l'isdaT et de leur professeur Etienne Cliquet au semestre dernier, ce dernier revient pour un projet solo.

Dans la rue intérieure sud de l'Arsenal, toutes les vitrines d’affichage sont restées vides depuis que les résultats d'examen sont transmis par Internet. Aujourd'hui l'artiste Étienne Cliquet y greffe une installation visuelle dans laquelle il scrute un événement trouble de l'Histoire souvent relégué dans l'inconscient, qui innerve néanmoins la vie politique contemporaine : la guerre d'Algérie (1954-1962).
Si l'Histoire est un récit et qu'elle s'écrit, il nous appartient de nous y orienter subjectivement, ce que tente ici Étienne Cliquet. Des panneaux de signalisation pointent de multiples directions, des lieux, des dates, des problèmes, des illogismes consécutifs à ce conflit. Des miroirs plus ou moins troubles et éclatés nous renvoient imparfaitement notre image. L'installation dans sa globalité incite à se déplacer à travers des éclats de l'Histoire, à regarder en arrière pour mieux voir le présent et avancer, avec toujours un œil sur le rétroviseur.


Étienne Cliquet vit, travaille et enseigne à Toulouse depuis 2011. En 1999, il co-fonde à Paris le collectif Téléférique dédié à la création et l’hébergement de créations téléchargeables sur Internet et leur présentation publique sous forme de démos. À partir de 2005, il développe une pratique de l’origami (l’art de plier du papier) à partir d’une réflexion sur les technologies et ce qu’elles impliquent de flexibilité, de mobilité et de précarité dans notre vie et survie en milieu urbain.
Étienne Cliquet a présenté son travail dans plusieurs institutions artistiques : festivals Printemps de septembre à Toulouse, Villette Numérique à Paris, galeries Le Sous-Sol  à Paris, Maisonneuve également à Paris, et centres d’art (Pavillon Blanc à Colomiers, Le BBB à Toulouse, Les Capuçins à Embrun, iMal à Bruxelles, La Chambre Blanche à Québec et La Gaité Lyrique à Paris).
Son travail est également présent au sein de quelques collections privées et publiques (Fondation François Schneider, Les Abattoirs).

Découvrez le travail d'Étienne Cliquet sur son site internet.

Design graphique : Huz&Bosshard

Partenaires :

Remerciements au Professeur Mathieu Touzeil-Divina pour le temps de rencontre accordé à l'artiste dans la phase de préparation de l'installation.
Mis à jour le 23 septembre 2019