• Formation,
  • Orientation-Insertion,

Droit à poursuite d'études en Master 2

La loi du 23 décembre 2016 implique un droit à poursuite d’études pour les étudiants inscrits dans une mention de Master pour laquelle la sélection a eu lieu à l’entrée en deuxième cycle.

Le droit à poursuite d’études est prévu pour les mentions des disciplines Economie, Gestion, Administration Economique et Sociale, Information et Communication, Informatique, Mathématiques et Applications.
 

Qui est concerné ?

Je suis étudiant(e) inscrit(e) en M1 à UT1 en 2017-2018 dans une mention des disciplines Economie, Gestion, Administration Economique et Sociale, Information et Communication, Informatique, Mathématiques et Applications
Si vous validez le M1, votre accès en M2 est de droit au sein de la mention de ce M1.


Dans quels cas le droit à poursuite d’études ne s’applique pas ?

Je souhaite intégrer un M2 dans une mention qui prévoit le droit à poursuite d’études différente de la mention de mon M1
Vous êtes en situation de réorientation. Votre accès en M2 relève de l’avis d’une commission pédagogique.

Je suis étudiant(e) inscrit(e) en M1 à UT1 en 2017-2018 dans une mention attachée au Droit ou Science politique
Ces mentions portent la sélection en M2 (Décret n° 2017-1334 du 11 septembre 2017), votre accès relève de l’avis d’une commission pédagogique.

Je suis un(e) étudiant(e) d’un autre établissement, je souhaite intégrer un M2 à UT1 en 2018-2019
Quelle que soit la mention, votre accès en M2 relève de l’avis d’une commission pédagogique.


Comment procéder ?

Quelle que soit votre situation, vous devez vous rendre sur la plateforme eCandidatures pour créer votre compte candidat et signifier votre souhait d’accéder aux formations. Le suivi de votre demande se fera directement auprès de la plateforme.

Tous les étudiants sont invités à signaler leurs vœux au sein de l’application eCandidatures. Ce faisant, l’université sera en mesure de prendre en considération leur situation et de leur garantir leur droit à poursuite d’études.

Vous pouvez formuler plusieurs vœux, ceux-ci pouvant relever ou non du droit à poursuite d’études comme indiqué ci-dessus.

CAS 1. Etudiants inscrits dans les mentions prévoyant le droit à poursuite d’études


A : Vœu(x) dans la même mention que le M1

Le droit à poursuite d’étude s'applique.

Cas des masters offrant plusieurs parcours de M2 (dits Masters en Y)
L’exercice du droit à poursuite d’études est possible dans tous les parcours. Afin de préciser vos préférences, vous êtes invité(e) à classer l’ensemble des parcours disponibles.

Si le nombre de demandes excède la capacité d’accueil fixée pour un parcours, les inscriptions sont prononcées par la Présidente de l’Université, dans la limite de ladite capacité, après vérification de la cohérence de la demande, compte tenu des caractéristiques du M2 demandé, avec le projet de l’étudiant, les acquis de sa formation initiale (choix des options par exemple) ou encore de ses compétences.

B : Vœu(x) hors de la mention de M1

Il s'agit d'une réorientation pour laquelle l'accès se fait sur avis d’une commission pédagogique

Vous pouvez formuler plusieurs vœux, ceux-ci pouvant relever ou non du droit à poursuite d’études comme indiqué ci-dessus.


CAS 2. Etudiants inscrits dans les mentions ne prévoyant pas le droit à poursuite d’études


Vœu(x) dans la même mention que le M1

L'accès en M2 est soumis à l’avis d’une commission pédagogique.

Vœu(x) hors de la mention de M1

Il s'agit d'une réorientation pour laquelle l'accès se fait sur avis d’une commission pédagogique

Quand doit-on procéder ?

Les procédures d’accès sont limitées dans le temps. Les dates sont indiquées sur la plateforme eCandidatures en fonction de la formation que vous souhaitez intégrer (accès depuis la fiche diplôme (onglet Admissions) de la formation). Attention, vous devez vous conformer à ces périodes, il n’y a pas de prolongation de dates possible.

Lors de la création de votre compte eCandidatures, veillez à vous enregistrer comme étudiant(e) « déjà inscrit(e) ».