Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


P.U.S.S : L'oeuvre canonique d'Antoine Dadine d'Auteserre (1602-1682). L'érudition au service de la juridiction ecclésiastique

Vous êtes iciAccueil » Recherche » Publications » Presses UT1

Prix Jacques CUJAS 2012 - Collection des Thèses de l'IFR/Histoire du Droit

CV. Dounot.jpg

CV. Dounot.jpg

Table des matières

Préface

Abréviations

Introduction

Ière PARTIE : ANTOINE DADINE D’AUTESERRE. UN SAVANT PROFESSEUR

Chapitre 1 : L’homme et son milieu

Section 1 : Une famille de juristes

§ 1. La famille Dadine d’Auteserre

§ 2. Antoine Dadine d’Auteserre

Section 2 : La République des Lettres

§ 1. Les œuvres perdues

§ 2. Les cercles littéraires

§ 3. Les épîtres dédicatoires

Chapitre 2 : L’érudit et ses méthodes

Section 1 : L’histoire

§ 1. Recherche et diffusion de manuscrits

§ 2. La richesse de la documentation

§ 3. La critique philologique et historique

Section 2 : Le droit romain

§ 1. La place du droit romain

§ 2. L’étude des fictions de droit

Conclusion de partie

IIème PARTIE : LA JURIDICTION ECCLESIASTIQUE, PIERRE DETOUCHE

DES RAPPORTS ENTRE L’EGLISE ET L’ETAT

Chapitre 1 : Le Sacerdoce et l’Empire

§ 1. Les positions anti-régalistes

§ 2. Les positions loyalistes

Chapitre 2 : La juridiction ecclésiastique en elle-même

Section 1 : Défendre la juridiction ecclésiastique

§ 1. Une œuvre de commande du Clergé

§ 2. L’existence d’une vraie juridiction

Section 2 : Présenter la juridiction ecclésiastique

§ 1. Les finances

§ 2. Les sanctions

§ 3. Les appels

Chapitre 3 : La juridiction ecclésiastique face à la juridiction royale

Section 1 : La figure de saint Thomas, martyr de la liberté ecclésiastique

Section 2 : Le refus d’une ingérence étatique

§ 1. Le privilège du for et la difficile répartition des compétences

§ 2. Le rejet des entreprises de juridiction

§ 3. L’appel comme d’abus

Section 3 : Les cas royaux ou privilégiés, un discours contre les faits

§ 1. Les cas royaux ou privilégiés non contestés

§ 2. Les crimes contre la foi

§ 3. Les crimes contre les mœurs

§ 4. Le contentieux fiscal et bénéficial

Conclusion de partie

IIIème PARTIE : QUOD SOLUS PAPA

Chapitre 1 : Un pape ordonnateur

Section 1 : Exalter la plénitude de puissance pontificale

§ 1. La portée d’une expression

A. Mater et magistra

B. Plenitudo potestatis

C. Dei judicium, id est sententia Pontificis

§ 2. Les marques significatives de la plena potestas

A. Les marques juridiques

B. Les marques hiérarchiques

C. Les marques liturgiques

D. Les marques rhétoriques

Section 2 : Justifier le legs grégorien et la centralisation romaine

§ 1. Une critique contingente

A. Auteserre critique de droit canonique

B. La Donation de Constantin

§ 2. Les causes majeures

A. Concernant les églises particulières

B. Concernant l’Eglise universelle

§ 3. Les conciles provinciaux

§ 4. Les légats

Chapitre 2 : Un pape dispensateur

Section 1 : Les bienfaits dispensés secundum legem

§ 1. La collation des bénéfices

§ 2. Les autres modalités du régime bénéficial

§ 3. Le régime de la commende

Section 2 : Les bienfaits dispensés praeter oucontra legem

§ 1. Les dispenses

§ 2. Les exemptions

§ 3. Le privilège du monastère Saint-Médard de Soissons

Conclusion de partie

Conclusion générale

Sources

Bibliographie

Annexe 1 – Recherches complémentaires sur la famille Dadine d’Auteserre

§ 1. Les propriétés terriennes

§ 2. La descendance d’Antoine Dadine

§ 3. Les armoiries

Annexe 2 – Auteurs cités dans le commentaire d’Innocent III

Annexe 3 – Lettre au P. Poussines

Annexe 4 – Lettre à Nublé, De re ascetica

Annexe 5 – Constitutio Constantini

Index nominum

Arbre généalogique

Institut Fédératif de Recherche en Droit (IFR-Droit)

Mise à jour le 23 mai 2013


Recherche

Les dernières parutions

 

Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.