Contenu

Recherche avancée

Université Toulouse 1 Capitole Droit Économie Gestion


Culture

Rencontre-débat avec Natalie Dessay : "L'opéra : aujourd'hui, et demain ?"

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Art et culture

Le projet « Contre-ut …1 ! », projet de promotion de l’opéra à l’Université Toulouse 1 Capitole, invite tous les toulousains amoureux de l’opéra à son prochain rendez-vous, une rencontre-débat exceptionnelle avec Natalie Dessay, à l'occasion de ses adieux à la scène lyrique.

Née dans l’agglomération bordelaise, en 1965, Natalie Dessay est l’une des cantatrices françaises les plus demandées, sur les scènes françaises et internationales.

      Après des études de chant au Conservatoire de Bordeaux et à l’Ecole de chant de l’Opéra de Paris, Natalie Dessay se distingue dans plusieurs concours, en particulier, en 1989, le concours « Voix nouvelles », où elle remporte le deuxième prix, et le concours Mozart du Staatsoper de Vienne, en 1993, où elle obtient le premier prix.   
      Elle commence alors une brillante carrière internationale, qui la conduit sur les plus grandes scènes : Opéra Bastille, Grand Théâtre de Genève, Staatoper de Vienne, Liceu de Barcelone, Metropolitan Opera de New York, l’Opéra de Chicago, l’Opéra de San Francisco, …

      Comédienne de formation, elle accorde une importance toute particulière à l'incarnation des personnages qu'elle interprète. Sa dilection pour le théâtre la conduira d’ailleurs à choisir avec attention les productions où sont engagés les metteurs en scène qu’elle apprécie, tels Laurent Pelly, David Mc Vicar, Jean-François Sivadier, …

      Spécialisée, au début de sa carrière, dans les rôles de soprano léger coloratura, elle interprète les plus grands rôles de cette tessiture : Lakmé de Delibes, la Reine de la Nuit dans Zauberflöte, Blondchen et Konstanze dans l’Enlèvement au Sérail de Mozart, Olympia dans les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Ophélie dans Hamlet de Thomas, Zerbinetta dans Ariadna auf Naxos de Strauss. Par ailleurs, elle s’aventure dans l’opérette avec Orphée aux Enfers d’Offenbach, en 1998. Plus tard, elle aborde les grands rôles lyriques coloratura - Lucia dans Lucia di Lamermoor à partir de 2001 – ou des rôles plus lyriques, comme Amina dans La Sonnambula, en 2001.

      Après une absence d’un an pour raisons médicales, Natalie Dessay revient sur les scènes internationales, en 2003, pour incarner Manon de Massenet (rôle qu’elle interprétera régulièrement, jusqu’à l’actuelle production du Capitole). A l’occasion de ce retour sur scène, Natalie Dessay réoriente son répertoire : elle abandonne les rôles qu’elle considère « légers », comme Gilda de Rigoletto, ou ceux qui ne l’intéressent plus - notamment la Reine de la Nuit, ou Olympia -, au profit de personnages plus dramatiques, notamment Juliette du Roméo et Juliette de Gounod et Lucia de Lucia di Lamermoor, de Donizetti. En 2009, en incarne Mélisande à Vienne, rôle qu’elle reprendra à plusieurs reprises. C’est aussi en 2009 qu’elle aborde son unique rôle puccinien : Musetta dans la Bohème. Parallèlement, dans le répertoire baroque, elle aborde quelques grands rôles haendeliens : Cléopâtre dans Giulio Cesare, ou Morgana dans Alcina.

      Au cours de sa brillante carrière, Natalie Dessay a chanté sous la direction des chefs les plus prestigieux, que ce soit dans le répertoire baroque – William Christie, Marc Minkowski, … - ou le répertoire classique : Pierre Boulez, Riccardo Muti, James Levine, Michel Plasson, …
      Elle travaille avec les metteurs en scène les plus en vue : Laurent Pelly, Robert Carsen, Patrice Caurier et Moshe Leiser, Alfredo Arias, …, et côtoie sur scène des chanteurs de grande renommée comme Susan Graham, Renee Fleming, Thomas Hampson, Juan Diego Florez, Jonas Kaufmann, Roberto Alagna, Rolando Villazon, etc.

   Parmi les distinctions que Natalie Dessay a reçues, on peut citer :
  • six « Victoire de la musique » ;
  • le prix « In Honorem » de l’Académie Charles Cros pour l’ensemble de sa carrière (2008) ;
  • l’Opera News Award (2008) ;
  • le titre de Österreichische Kammersängerin (2010).
En outre, Natalie Dessay est Chevalier de la Légion d’honneur depuis 2011.

Natalie Dessay a enregistré une trentaine de CD, et plus d’une douzaine de DVD.

Direction de la Communication

Mise à jour le 29 septembre 2014


Contact de l'Université : 05 61 63 35 00

L'Université Toulouse Capitole (UT Capitole) est un pôle d'excellence international d'enseignement et de recherche en droit, économie et gestion. Elle est fière de compter le Prix Nobel d’économie 2014, Jean Tirole, parmi ses enseignants-chercheurs. En 2012, la Commission européenne lui a attribué le label Centre d’excellence Jean-Monnet.

Trois campus en France, toujours en centre ville, à Toulouse, Montauban et Rodez.
Trois implantations à l’étranger :
Vietnam, Maroc et Vanuatu

Un réseau de 200 universités partenaires dans le monde.