Vous êtes ici : Accueil > Campus > Art et culture > Agendas > Par type > Professionnels
  • Culture,

La Galerie Si présente une œuvre de Amandine Rué

Durant le mois de mars, découvrez l'oeuvre "Some kind of a monster" de l'artiste Amandine Rué.

Après un cursus à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, Amandine Rué co-pilote avec Guillaume Perez, Broadcast Posters, maison d’édition qui publie des posters d’art contemporain diffusés gratuitement, des livres d’artistes et conçoit des projets d’expositions. Depuis 2007, elle a travaillé avec une trentaine d’artistes sur des publications largement diffusées lors d’évènements tels que la Biennale d’art contemporain de Lyon.

En 2017, lors de sa résidence à L’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (Toulouse), elle dédie son temps de recherche à réhabiliter le nom de l’artiste qui a conçu la sculpture 1% de la cour de l’école. Cette résidence est aussi l’occasion de mettre en place des évènements fédérateurs de convivialité et d’échange avec les étudiants et le personnel de l’école.

En 2019, Amandine Rué intervient à l’isdaT (Toulouse) pour un workshop intitulé Ich?...et la photocopieuse, sur une invitation d’Emmanuelle Castellan et Sébastien Dégheil. Pour ce projet, Amandine Rué met en place une collaboration entre l’isdaT et l’Artothèque de Cahors. Le projet consiste à emprunter une oeuvre de l’artothèque qui, ensuite, est utilisée par les étudiants comme matière première pour réaliser une édition, avec une photocopieuse comme seul outil de fabrication.
Ce workshop naît d’un précédent projet. En 2016, suite à une résidence d’échange avec l’Institut français de Stuttgart, Amandine Rué sélectionne 29 oeuvres du mouvement de l’art concret, provenant du fonds graphique de la Staadtbibliotek de Stuttgart, afin de constituer son projet d’exposition et de publication nommé Some kind of a monster.

Pour Some kind of a monster, Amandine Rué s'est rendue à la bibliothèque graphique de la bibliothèque municipale de Stuttgart : alors que les titulaires de cartes d'identité ordinaires peuvent emprunter les oeuvres originales d'un large éventail d'artistes du catalogue d'images électroniques, elle a utilisé leur apparence numérique. En suivant la grille de l'art concret, elle a sélectionné 29 photos parmi plus de 2500 oeuvres répertoriées, qu'elle a photographiées avec son smartphone.
Dans Some kind of a monster, l'artiste, boursière en 2015 du programme d'échange d'artistes visuels entre le Land de Bade-Wurtemberg et la région Auvergne-Rhône-Alpes, présente une édition de sa collection d’images et emprunte, à la bibliothèque graphique, les 29 oeuvres originales pour l’exposition du même titre.

Retrouvez en parallèle de cette oeuvre,  42 : l'exposition d'Amandine Rué du 24 février au 26 juin 2020 dans la rue intérieure sud dans le bâtiment Arsenal !


Partenaires :
Mis à jour le 20 juillet 2020