• Recherche,

"La doctrine publiciste et le tournant des années soixante-dix ", colloque IRDEIC / IMH

du 18 novembre 2021 au 19 novembre 2021

Dès 13H30 le jeudi 18 novembre 2021
Manufacture des Tabacs
Amphithéâtre Guy Isaac

Les années soixante-dix sont au carrefour de plusieurs révolutions qui vont propulser certaines approches épistémologiques, méthodologiques, et en ranger d’autres au rayon du classicisme tantôt regretté, tantôt renié.

À cette époque, certains universitaires sont écrasés par la figure de leurs maîtres dont ils ne seront que des superbes variations. D’autres se détournent du passé pour regarder vers la modernité de l’époque et créer, souvent à partir de rien, leur propre champ de recherche. Marquant leur rupture, ils se regroupent et créent les premiers véritables laboratoires juridiques. Ils seront les premiers communautaristes, urbanistes, environnementalistes, politistes et constitutionnalistes au sens normatif du terme. Les administrativistes, quant à eux, s’enrichissent de « science administrative ».

Les années soixante-dix sont donc un tournant dans la manière de « voir », d’écrire, d’enseigner les disciplines dites classiques.


Direction scientifique :

  • Wanda Mastor, Professeur de droit public, Université Toulouse Capitole,
  • Institut de Recherche en Droit Européen, International et Comparé (IRDEIC)
  • Jean-Gabriel Sorbara, Professeur de droit public, Université Toulouse Capitole,
  • Institut Maurice Hauriou (IMH)

Sous les présidences de :

  • Stéphane Mouton, Professeur de droit public, Université Toulouse Capitole, IMH
  • Mathieu Touzeil Divina, Professeur de droit public, Université Toulouse Capitole, IMH
  • Pierre Egéa, Professeur de droit public, Université Toulouse Capitole, IMH
  • Hélène Gaudin, Professeure de droit public, Université Toulouse Capitole, IRDEIC
  • Aurore Gaillet, Professeur de droit public, Université Toulouse Capitole, IRDEIC
  • Nicoletta Perlo, Maître de conférences HDR de droit public, Université Toulouse Capitole, IRDEIC


Avec les communications de :

 

  • Grégoire Bigot, professeur d’histoire du droit à l’université de Nantes
  • Mathieu Carpentier, professeur de droit public à l’université Toulouse Capitole
  • Benoît Plessix, professeur de droit public à l’université Paris 2- Panthéon-Assas
  • Michel Troper, professeur émérite de l’université Paris Nanterre
  • Patrick Charlot, professeur de droit public à l’université de Bourgogne
  • Elisabeth Zoller, professeur émérite de l’université Paris 2- Panthéon-Assas
  • Marc Blanquet, professeur de droit public à l’université Toulouse Capitole
  • Xavier Magnon, professeur de droit public à l’université Paul Cézanne
  • Jacques Chevallier, professeur émérite de l’université Paris 2 Panthéon-Assas
  • Grégory Kalflèche, professeur de droit public à l’université Toulouse Capitole
  • Frédéric Rolin, professeur de droit public à l’université Paris Sud
  • Jean-Arnaud Mazères, professeur émérite à l’université Toulouse Capitole
  • Danièle Lochak, professeure émérite de droit public à l'université Paris-Nanterre
  • Jacques Chevallier, professeur émérite de l’université Paris 2 Panthéon-Assas
  • Jean-Paul Jacqué, professeur émérite à l'Université de Strasbourg
  • Melchior Wathelet, ancien professeur de droit européen à l’université de Louvain et de Liège, ancien ministre, ancien juge à la Cour de justice des Communautés européennes et avocat général à la Cour de justice
  • Claus Dieter Classen, professeur de droit public à l’Université de Greifswald
  • Maurizio Fioravanti, professeur émérite à l’université de Florence
  • Fabrice Melleray, professeur de droit public à l'École de droit de Sciences po


INSCRIPTION EN LIGNE OBLIGATOIRE

 PROGRAMME


Partenaires :
Mis à jour le 21 octobre 2021