Vous êtes ici : Accueil > Université > Présentation > Histoire

Le mot du chargé de mission Archives et Patrimoine

Le site de la Mission est en reconfiguration. Des rubriques nouvelles y sont et y seront ouvertes, à mesure des apports amenés par les classements. Nous vous invitons à les découvrir.

Les Archives, aux yeux de certains mal informés, sont affligées de vices rédhibitoires. Poussière, vieux papier. Poussière.
Or des archives bien organisées et conditionnées sont justement à l’abri de la poussière, comme aiment à l’être les activités de la vie courante. Vieux papiers. Or les archives ne sont pas que de papier.
Les archives numériques ; photographiques ; sonores-audiovisuelles donc-forment des pans entiers de la mémoire des hommes. Vieille ? Vieux ? Mais la vie s’appuie sur la capacité à nourrir et habiter sa mémoire. A UT Capitole où l’on est introduit à l’état de droit, à sa formation, à sa pérennité, les Archives fournissent la trame de la longue durée. Cela est vrai pour les étudiants. Qui a eu son semestre ? Son année ? Son diplôme ? Quand ? Quelle formation suivie ? Cela est vrai pour les personnels. Quand a été recruté X ? Sous quel statut ? Quelle est sa carrière ? Quelle est la date de son départ à la retraite ? Cela est vrai pour les bâtiments qui nous servent à tous, personnels et enseignants, de lieu d’exercice. Qui les a construits ? Quand ? Qui les entretient ? Les met en sécurité ? En affecte l’usage ? Cela est vrai pour l’espace symbolique, celui de l’Université.

Certes, les Archives posent des questions, surtout lorsque leur tenue fut parfois jadis médiocre. Mais elles fournissent de belles réponses aux demandes d’hier, comme à celles de demain.
Chargé de mission Archives et patrimoine
Anne Fernandez
Archiviste de l'université