• Formation LMD

Master mention Droit Public parcours-type Droit de l’Environnement

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 3
Durée de la formation
4 semestres
Lieu(x) de formation
Toulouse (campus UT1)
Stages
Oui
(Stage obligatoire)

(Stage facultatif)
Diplôme national
Diplôme national de Master controlé par l'état
Accessible en
logo france compétences
Présentation

Responsables pédagogiques

Responsable de la mention Droit public :
Sébastien SAUNIER, Professeur des universités

Responsables du parcours-type Droit de l'environnement :
Julien BETAILLE, Maître de conférences
Eric NAIM-GESBERT, Professeur des universités

Objectifs

Le parcours Droit de l’environnement se décline en 4 semestres permettant à partir du semestre 1 qui offre un socle commun de connaissances à la Mention Droit public une spécialisation progressive.

Les semestres 1 et 2 permettent une formation approfondie dans les grands domaines du Droit Public qui intéressent le droit de l’environnement : Droit général de l’environnement, Droit international et européen de l’environnement, Droit de l’urbanisme, Droit des Contrats et Marchés Publics, Droit Public Economique, Droit de l’aménagement du territoire.

Les semestres 3 et 4 dispensent une formation universitaire permettant aux étudiants d’acquérir des connaissances et des compétences de haut niveau relatives à la protection juridique de l’environnement, en toutes ses composantes fondamentales : droit de la biodiversité, droit des pollutions, droit des ressources naturelles.
Sa singularité réside dans son approche centrée sur le droit général de l’environnement.
 

International

Dans le cadre de programmes d’échanges, il est possible de réaliser une partie du cursus universitaire à l’étranger. Les candidatures et la sélection se font au cours de l’année précédant la mobilité. Contacter le Service Commun des Relations Européennes et Internationales.

Admission

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Conditions d'accès

ACCES EN PREMIERE ANNEE DE MASTER :
Dans le cadre des seuils et modalités définies par les conseils de l’université, l’admission en première année de ce Master dépend des capacités d’accueil et est subordonnée au succès à un concours ou à l’examen d’un dossier. L’admission est prononcée par le Président de l’université sur proposition de la commission d’admission selon les modalités définies par la délibération du conseil d’administration relative aux capacités d’accueil et aux modalités d’admission en Master au titre de l’année universitaire concernée.
Ont vocation à candidater dans cette formation :
- les étudiants titulaires d’un diplôme de licence ;
- les personnes non titulaires du diplôme de licence en vue d’obtenir un accès par validation partielle des acquis de l’expérience, validation des études supérieures accomplies en France ou à l’étranger, validation des études, des expériences professionnelles ou des acquis personnels dans le domaine. 

ACCES EN DEUXIEME ANNEE DE MASTER :
Droit à poursuite d’études : étudiant ayant été sélectionné à l’Université Toulouse Capitole en 1ère année de master Mention Droit Public parcours type Droit de l'Environnement.
L'accès en deuxième année d'une formation du deuxième cycle conduisant au diplôme national de master est de droit pour les étudiants qui ont validé la 1ère année du Master Mention Droit Public parcours type Droit de l'Environnement à l’Université Toulouse Capitole.
Pour tous les autres cas : l’admission en Master 2 pour les étudiants ne bénéficiant pas d’un droit à poursuite d’études dépend des capacités d’accueil et est subordonnée au succès à un concours ou à l’examen d’un dossier. L’admission est prononcée par Le Président de l’université sur proposition de la commission d’admission.
 
Capacités d'accueil :
Les capacités d’accueil en 1ère et 2ème années du master sont consultables ici.

admission

Etudiants titulaire d'un diplôme français, consulter la procédure de candidature.
Etudiants titulaires d'un diplôme étranger, consulter la procédure de candidature.

Le dossier d'admission est constitué des pièces ci-après énoncées :

Dans tous les cas :
  • La (les) pièce(s) permettant de justifier l'état civil du candidat ;
  • Le dossier détaillé du cursus du candidat permettant d'apprécier les objectifs et compétences visés par la formation dont il est diplômé ;
  • Les diplômes, certificats et relevés de notes permettant d'apprécier la nature et le niveau des études.
En fonction de la formation à laquelle l'étudiant est candidat, il pourra également lui être demandé de fournir les pièces suivantes :
  • Une lettre de motivation exposant son projet professionnel ;
  • Un CV ;
  • Une attestation et/ou un diplôme spécifique à la nature des enseignements de la formation visée (tel un justificatif du niveau en langue) et:ou un test standard d'aptitude au raisonnement et à la rédaction ;
  • Une ou plusieurs lettre(s) de recommandation d'un enseignant ou d'un maître de stage.
En fonction de la formation à laquelle l'étudiant est candidat, un entretien pourra également être mené, soit pour tous les étudiants, soit pour des étudiants présélectionnés sur dossier.
Le détail précis de ces modalités est communiqué dans la procédure dont vous relevez.

Dates clés :
Période de dépôt des demandes d'admission sur l'application e-candidature : du 3 au 17 mai 2021.
Ces dates sont impératives, aucune demande ne sera examinée au-delà.

Programme

L'action de formation en 1ère année de master se déroule sur une période de 10 mois et comporte un total maximum de 502h30 d’enseignement.

SEMESTRE 1 - 222h CM + 39h TD

UE 1 : 2 matières obligatoires renforcées au choix – 33h CM + 13h30 TD par matière :
Contentieux constitutionnel
Droit de l’urbanisme
Droit des collectivités territoriales
Droit public de l’environnement

Une matière non choisie en matière renforcée – 33h CM :
Contentieux constitutionnel - 33h CM
Droit de l’urbanisme - 33h CM
Droit des collectivités territoriales - 33h CM
Droit public de l’environnement - 33h CM

UE 2 : 4 options au choix parmi :

Protection sociale – 33h CM
Droit public comparé – 30h CM
Droit des finances publiques approfondi – 30h CM
Théorie du droit – 30h CM
Droits de la responsabilité administrative – 30h CM
Droit et politique de la santé publique – 30h CM
Droit public du numérique – 30h CM

UE 3 : Au choix : Anglais, Allemand, Italien ou Espagnol – 12h TD

Bonification : voir arrêté d'examen


SEMESTRE 2 – 186h CM + 55h30 TD

UE 4 : 2 matières obligatoires renforcées - 66h CM + 27h TD
Droit international et européen de l’environnement - 33h CM + 13h30 conf. de méthodes
Droit Public de l’économie - 33h CM + 13h30 conf. de méthodes

UE 5 : 4 options au choix
Droit de la culture – 30h CM
Méthode des concours de la fonction publique – 10h CM + 13h30 conférences de méthodes
Droit des services publics – 33h CM
Droit de l’aménagement du territoire – 18h CM + 3h conférences de méthodes
Droit de la commande publique – 33h CM

UE 6 : Langue vivante au choix : Anglais, Allemand, Italien ou Espagnol – 12h TD

Bonification : voir arrêté d'examen

L'action de formation en 2ème année de master se déroule sur une période de 10 mois et comporte un total de 213h d’enseignement.

SEMESTRE 3 – 198h CM

UE 1 : Fondamentaux : 93h CM
Théorie du droit de l’environnement – 30h CM
Droit de la biodiversité – 21h CM
Droit des pollutions – 21h CM
Droit des ressources naturelles – 21h CM

UE 2 : Ateliers de spécialisation – 105h CM 
Charte constitutionnelle de l’environnement – 15h CM
Criminalité environnementale – 15h CM
Droit des espaces fragiles – 15h CM
Droits environnementaux de l’homme – 15h CM
Théorie de l’écofiscalité – 15h CM
Théorie de la responsabilité écologique – 15h CM
Contentieux de l'environnement - 15h CM

Bonification : voir arrêté d'examen


SEMESTRE 4 – 15h CM

Méthodologie – 15h CM
Mémoire ou stage ou DU

L’étudiant choisit soit la voie professionnelle soit la voie recherche :

* Voie professionnelle :  l’étudiant effectue un stage d’une durée minimale de six semaines. Ce stage donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage dont la note obtenue est prise en compte pour l’admission au diplôme. L’étudiant pourra au choix effectuer en place du stage un Diplôme d’Université. Il ne pourra s’effectuer qu’avec l’accord de la direction du Master 2.

* Voie recherche : l’étudiant rédige un mémoire de recherche sous la direction de l’un des enseignants de la spécialité. Le mémoire est soutenu devant un jury dont la note obtenue est prise en compte pour l’admission au diplôme.

Bonification : cf. arrêté d'examen

Méthodes et moyens pédagogiques :

Pour une formation en présentiel, au-delà de l’approche classique du cours magistral articulé avec ses travaux dirigés, l’étudiant peut se voir proposer des mises en situations, des études de cas pratiques, constituant autant d’opportunités d’apprentissage. Ces enseignements sont dispensés dans des salles de cours dédiées et équipées, amphithéâtres, laboratoires de langues ; l’apprenant a également un accès libre aux diverses ressources universitaires : salles informatiques ou service commun de la documentation.

Modalités d'évaluation

Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par l’arrêté d’examen
(cf. Scolarité ou la fiche diplôme sur le site internet de l’Université).

Insertion
Année post-bac de sortie
Bac + 5

Compétences visées

COMPÉTENCES :
►Maîtriser les règles du droit de l’environnement, aussi bien au titre de ses principes généraux que des droits spéciaux (biodiversité, pollutions et nuisances, risques, ressources naturelles).
►Savoir formuler un conseil juridique adapté ou une expertise juridique de haut niveau.
►Sécuriser juridiquement un travail d’expertise technique sur l’environnement, en complément du travail d’ingénierie.
►Savoir proposer une stratégie d’action ou une stratégie contentieuse en donnant les éléments d’analyse juridiques propres à aider le décideur.
►Assurer une veille réglementaire et maintenir à jour leurs connaissances par des capacités de recherche approfondies.
►Maîtriser les stratégies juridiques environnementales qui impliquent des ordres juridiques distincts (international, européen, national) et des disciplines complémentaires (droit privé, droit pénal, droit public, droit fiscal).

Pour plus d’informations, consultez la fiche RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) du master mention droit public sur le site France Compétences.



Métiers visés

MÉTIERS VISÉS :
La formation a pour objectif de former, essentiellement, des cadres d’administrations nationales, régionales et locales dans le domaine du droit de l’environnement (secteur public et para-public), des experts dans l’ingénierie juridique environnementale (notamment des juristes experts pour les organisations internationales et européennes, pour les bureaux d’études ou encore pour la réalisation d’études d’impact) et des avocats spécialisés (secteur privé). Elle a aussi une vocation académique en préparant à la recherche, à la thèse de doctorat et aux concours d’enseignants-chercheurs.

Contacts

Renseignements

Information sur les formations et orientation :
Service Universitaire d’Information d’Orientation et d’Aide à l’Insertion Professionnelle (SUIO-IP)
(Anciennes Facultés)
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9
Courriel : suio-ip@ut-capitole.fr
Tél : 05 61 63 37 28

Contacts administratifs

Contact Scolarité :

PÔLE MASTER DROIT ET SCIENCE POLITIQUE

2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 Toulouse Cedex 9

Première année de master
Bureau : AR 133 ter (Bâtiment Arsenal)
Courriel : pmd01@ut-capitole.fr
Tél. : 05 61 63 36 99

Seconde année de master :
Bureau :  AR 137 bis  (Bâtiment Arsenal)
Courriel :  pmd06@ut-capitole.fr
Tél. : 05 61 63 39 42

Contacts formation continue

Scolarité : pôle master juridique :
Université Toulouse 1 Capitole
2 rue du Doyen Gabriel Marty
31042 TOULOUSE CEDEX
Courriel : masterdroit@ut-capitole.fr