Richard III

Traduction : Jean – Michel Déprats
Photo
Photo

Mise en scène et scénographie : Thomas Jolly

Après la présenation de H6m2 à l'UT1 et Monumental Henry VI au TNT, en 2014-2015, Thomas Joly revient avec Henry III sur le campus !

 

Photo
Photo

Richard III est une conclusion. Le quatrième et dernier volet d'un cycle d'horreur et de barbarie. L'ultime progression d'une inexorable marche du mal avant le rétablissement de la paix. Il ne s'agit pas seulement du magnétique et fascinant personnage : c'est davantage la peinture d'une société meurtrie et dévastée, propice à l'éclosion d'un monstre dont il est question.
À bien des égards, conclure la trilogie Henry VI par ce dernier sursaut de noire politique me semble urgent. Car voici qu'une quatrième génération poursuit les conflits amorcés par leurs aïeux. Une génération désolée d'enfants nés dans la guerre, sans autre repère que le sang et d'autre logique que la violence, élevés pour combattre, venger et tuer.


Reconsidérer Richard III dans la continuité d'Henry VI permet d'accéder à la lecture que fait Shakespeare de l'Histoire. Depuis le début d'Henry VI, Shakespeare traduit le resserrement de la notion de conflit : d'abord à l'échelle de deux royaumes (guerre de Cent Ans), le conflit se resserre sur l'Angleterre dans l'opposition de deux familles rivales (guerre des Deux-Roses), puis il glisse au sein de la fratrie York pour finir, à l'acte V de Richard III, par opérer dans le corps-même d'un seul personnage en proie à lui-même.
Proposer Richard III à la suite des tragédies d'Henry VI fait apparaître cette dramaturgie, perçue dès le début du travail en 2010 et traduite par la mise en scène qui suit une lente courbe descendante. Ce resserrement s'opère tandis que le temps suit sa course…
@Thomas Jolly

Horaires et tarifs

Du 7 au 9 avril au TNT
Places à tarifs réduits pour les étudiants et le personnel d'UT1C
à consulter sur l'intranet.
ATTENTION : fermeture de la billetterie 3 jours avant la date du spectacle !
En cas du réglement de plusieurs spectacles, prévoyez un chèque par spectacle. Chaque chèque est encaissé deux jours avant la première date de représentation du spectacle.
Idem pour les réglements en liquide, nous vous serions infiniment reconnaissant si vous pouviez faire l'appoint, pour chaque spectacle.